Dimanche, 03 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Toutankhamon en 3D

Dalia Farouq , Dimanche, 06 novembre 2022

Des scientifiques ont essayé de reconstruire le visage de Toutankhamon obtenant une image a priori très proche de la réalité de ce pharaon légendaire.

Toutankhamon en 3D

Dimanche 4 novembre 2007, l’Egypte a offert au monde, lors d’une exposition tenue à Louqsor, une image reconstruite en 3D du visage du roi Toutankhamon. L’histoire remonte au 5 janvier 2005. La momie de Toutankhamon est déplacée de sa tombe située dans la Vallée des rois pour la première fois 80 ans après sa découverte. Avec beaucoup de précaution, le corps est passé au CT scan qui produit 1 700 images en trois dimensions. Celles-ci sont étudiées en profondeur pendant près de deux mois par une équipe de scientifiques égyptiens, dirigée par Zahi Hawas. Cette étude n’était qu’une première étape. On a ensuite commencé à reconstruire le visage du célèbre pharaon. A savoir que la technique du CT scan est non invasive, rapide et peut faire la différence entre les tissus superficiels et les os dans les trois dimensions. « Les images du CT scan sont à la base de la reconstruction en 3D du visage du jeune roi mort à l’âge de 18 ans », explique Hawas, qui a ensuite présenté au public les résultats de trois équipes internationales qui ont tenté chacune une reconstruction faciale du visage du roi basée sur les images du CT scan : une américaine, une autre française et la troisième était du Conseil Suprême des Antiquités (CSA). Les Américains et les Français ont produit à Paris un modèle en plastique du crâne. Les Egyptiens ont fait de même en fabriquant leur propre modèle à partir de clichés scanners et grâce à un logiciel adapté.

Un crâne de type caucasien

Les Français et les Américains ont conclu que le crâne était de type caucasien. Se penchant sur la typologie raciale, les trois équipes avaient ajouté de l’argile aux modèles plastiques qu’ils ont utilisés par la suite comme guide pour reconstituer les traits du jeune roi. Une fois ceci accompli, le sculpteur français a réalisé un moulage en silicone sur lequel il a ajouté les yeux, les cheveux, la couleur de la peau et les lèvres. Le résultat final des trois équipes était très proche sur de nombreux détails du visage de Toutankhamon. Le seul point où les trois reconstructions divergeaient était la forme du nez. « Ce que vous allez voir est un très beau visage (…) C’est un beau garçon avec un joli sourire et des dents proéminentes », se félicitait à l’époque Moustafa Waziri, qui était alors directeur des antiquités de la Vallée des rois, devenu actuellement président du CSA. « A côté des images en 3D du CT scan, les scientifiques ont eu recours aussi aux statues du jeune roi et aux pièces antiques qui portaient sa représentation, afin d’avoir une image proche de la réalité de ce roi toujours aussi inspirant », conclut l’archéologue Ahmed Amer.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique