Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

La CAN au service du tourisme

Dalia Farouq, Mardi, 30 juillet 2019

Le ministère du Tourisme a lancé une nouvelle campagne de promotion à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), qui se tient en Egypte du 21 juin au 19 juillet. Objectif : mettre à profit le tournoi pour relancer le tourisme égyptien.

La CAN au service du tourisme
L'équipe du Nigeria lors d'une tournée au Canal de Suez.

Avec le premier sifflet de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les yeux du monde se sont dirigés vers l’Egypte. Le ministère du Tourisme a saisi cette occasion pour faire la promotion du tourisme égyptien. « Découvrez l’Egypte » est la nouvelle campagne lancée par le ministère et par l’Organisme de la promotion touristique (ETA) à l’occasion de la tenue de la Coupe d’Afrique des nations en Egypte du 21 juin au 19 juillet. L’objectif est d’inviter les visiteurs de l’Egypte qui viennent soit pour participer au tournoi, soit pour supporter leur équipe à visiter les sites touris­tiques en Egypte pour découvrir les atouts du pays des pharaons.

« A l’heure où le secteur touris­tique égyptien reprend progressive­ment des couleurs, nous voulons mettre à profit la CAN 2019, qui est un événement sportif très impor­tant sur le plan mondial, pour consolider cette reprise du tou­risme, surtout que l’Egypte n’a pas organisé la coupe depuis 2006 », explique Ahmad Youssef, président de l’ETA. Selon lui, l’organisation de la CAN en Egypte signifie le retour en force du pays sur la scène africaine, ce qui va de pair avec la stratégie de l’Etat et qui correspond bien à la présidence de l’Egypte de l’Union Africaine (UA). C’est aussi l’occasion pour l’Egypte d’affirmer sa capacité à accueillir de tels événements et de redorer son image en tant que destination touristique aussi belle que sûre aux yeux du monde entier. Avant de lancer la campagne « Découvrez l’Egypte », le ministère du Tourisme avait signé, il y a quelques semaines, un protocole avec la Confédération Africaine de Football (CAF) afin d’être le spon­sor régional officiel de la CAN. Ce protocole permet à l’Egypte de diffuser le matériel promotionnel du tourisme durant le tournoi qui expose les atouts de l’Egypte en la présentant comme une destination touristique de premier rang. Un film publicitaire portant le titre « L’Egypte ... où tout commence » est diffusé sur les écrans géants des terrains de foot où se déroulent les matchs. « On a aussi utilisé les stades pour diffuser le matériel de la campagne de promotion interna­tionale du tourisme égyptien qui porte le titre de People to People ainsi que de celle du GEM 2020, qui fait la promotion du Grand Musée égyptien, qui sera inauguré en 2020 », explique Ahmad Youssef. Et d’ajouter que ce proto­cole permet aussi de diffuser les photos des joueurs et leurs vidéos sur les sites touristiques et patrimo­niaux en Egypte, ainsi que sur les plateformes des réseaux sociaux du ministère et de l’Organisme de la promotion touristique.

Le ministère du Tourisme accorde beaucoup d’intérêt aux compéti­tions sportives internationales qui attirent des milliers de supporteurs et d’amateurs de football dans les quatre coins du monde. Le prési­dent de l’ETA donne l’exemple de la campagne de promotion touris­tique réussie lancée lors de la Coupe du monde de football en Russie en 2018 où l’Egypte a été le sponsor africain du championnat. « Mettre les logos des campagnes de promotion du tourisme égyptien et mettre à profit les noms des grands footballeurs internationaux est la meilleure publicité pour le tourisme, surtout parmi les jeunes qui représentent une bonne partie des voyageurs que nous essayons d’attirer », reprend Youssef.

La CAN au service du tourisme
L'équipe de l'Afrique du Sud en visite au Plateau des pyramides. (Photo : Ministère des Antiquités)

D’après lui, les responsables du tourisme ne font pas la promotion seulement auprès des équipes parti­cipantes, mais aussi auprès des sup­porteurs, des fans du football de par le monde, des responsables des fédérations de football et des médias internationaux, qui vont passer près d’un mois en Egypte, et qui doivent tous découvrir les atouts touristiques du pays. « C’est une publicité gra­tuite pour l’Egypte qui va durer un mois dans les médias internatio­naux, et il faut en tirer le maximum de bénéfice », se félicite Youssef.

Une image digne d’un grand pays

Pour sa part, Kamel Abou Ali, membre du comité organisateur du tournoi et responsable du dossier du tourisme, assure qu’il y a une coordination avec le secteur touris­tique afin de donner au tournoi une image digne d’un grand pays comme l’Egypte. « Nous avons ter­miné tôt les préparatifs d’accueil des invités et les procédures de logement des 24 équipes qui parti­cipent à la coupe dans des hôtels à proximité des stades où se déroule­ront les matchs. En outre, nous avons organisé des tournées pour les équipes ainsi que pour les res­ponsables des fédérations dans les sites touristiques les plus impor­tants dans les gouvernorats où ils se trouvent », souligne Abou Ali. Et d’ajouter que le comité a lancé, également, il y a quelques semaines une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux afin d’en­courager les Egyptiens à contribuer positivement à la réussite de la CAN en accueillant les visiteurs avec le sourire, en préservant la propreté des sites touristiques, en se comportant convenablement lors des matchs et en encourageant de manière modérée l’équipe natio­nale.

Quant à Ali Ghoneim, membre de la Chambre du tourisme, il salue la bonne organisation de la CAN. « L’Egypte possède toutes les infrastructures nécessaires pour ce grand tournoi. En plus des stades de grande capacité, elle possède actuellement une dizaine d’aéro­ports internationaux qui couvrent la totalité du pays, un bon réseau routier reliant les principales villes, près de 300 000 chambres d’hôtels en service ainsi que les moyens de communication les plus modernes », explique-t-il, en ajou­tant que l’Egypte possède aussi une expérience en matière de tou­risme de masse et d’organisation de tels événements sportifs. L’Egypte a, en effet, déjà accueilli quatre éditions de la CAN dont la dernière était en 2006. « Le taux élevé d’occupation des hôtels qui avoisine les 95 % dans tous les gouvernorats où se déroulent les matchs de la CAN reflète la confiance des touristes », affirme-t-il.

Avec le redressement du secteur du tourisme depuis presque deux ans, les professionnels du secteur tablent sur la CAN pour confirmer cette relance du tourisme en 2019.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique