Dimanche, 23 juin 2024
Héritage > Voyages >

L'Egypte célèbre le 1er juin le voyage de la Sainte Famille

Névine Lameï, Samedi, 01 juin 2024

Le séjour de la Sainte famille en Egypte est un voyage de foi et un héritage mondial célébré par les coptes et vénéré par les musulmans. L’entrée en Egypte de Marie, Joseph et l’Enfant Jésus est une fête primordiale chez les chrétiens.

s
Une icône dépeint l’entrée de la Sainte Famille en Egypte.

L'Eglise copte orthodoxe célèbre, le 1er juin, l'entrée de la Sainte Famille en Egypte, avec plusieurs manifestations religieuses et culturelles qui se tiennent conjointement au siège primatial de l'Eglise copte orthodoxe à Abbassiya, au Caire, comme au musée « Al-Hadara », de la civilisation égyptienne, à Fostat, ainsi que dans les divers diocèses et évêchés de l’Eglise copte orthodoxe dans tous les gouvernorats d’Egypte, d’après un communiqué de l’Eglise copte et la page officielle du ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités.

La liste des manifestations religieuses et culturelles célébrées tout au long de la journée est longue. A titre d’exemple, des messes, des hymnes coptes, projections de deux films sur le voyage de la Sainte Famille en Egypte et une exposition d’un seul jour, une opérette chantée par la chorale « Agaby » de l’Eglise copte.

D’ailleurs, la festivité d’un seul jour est lancée au siège de l'Eglise copte orthodoxe à Abbassiya, Le Caire. Une festivité présidée par le pape d'Alexandrie, Tawadros II, patriarche du siège de Saint-Marc, avec une messe solennelle accompagnée d’hymnes coptes, animée par les diacres et le chœur de la Cathédrale de Saint-Marc.

Conjointement à la messe du pape Tawadros II, les divers diocèses et évêchés de l’Eglise copte orthodoxe, dans tous les gouvernorats d’Egypte, célèbrent ce jour saint avec des messes le samedi matin. Des messes qui suivent la liturgie de l’entrée de la Sainte Famille en Egypte, d’après l’Eglise copte et des lectures de l’Evangile de saint Mathieu.

Samedi soir, le siège primatial de l'Eglise copte orthodoxe projettera un documentaire intitulé « Om El Donya » (la mère du monde), tiré de la plateforme originale « WATCH IT ». « Om El Donya » est resté le surnom que les Egyptiens préfèrent donner à leur pays. Un film qui parcourt chronologiquement l’histoire de l’Egypte et inclut le voyage de la Sainte famille. « Dieu nous a distingués et nous a donné cette bénédiction pour que cet événement ait lieu sur la terre de notre pays, pour en vivre et s’en réjouir », a déclaré, le 1er juin 2021, le pape Tawadros II, demandant que cette date (le 1er juin) devienne fériée dans le pays. Dans les lieux que la tradition rattache au séjour de la sainte famille, des pèlerinages rassemblent avec piété des centaines de milliers de personnes.

Conjointement à la célébration de l’Eglise copte, l’Etat égyptien participe à la festivité, notamment au musée « Al-Hadara »(civilisation), à Fostat, avec une exposition intitulée « Bénie soit l'Egypte, mon peuple », ainsi qu’avec une projection d’un documentaire intitulé « Voyage de la Sainte famille en Egypte ». Ce dernier, projeté samedi soir, raconte l’histoire de l'arrivée de Jésus-Christ et de la Sainte Famille en Egypte. Quant à l’exposition d’icônes et de dessins coptes accentuant le voyage de Marie, Joseph et l’Enfant jésus, elle est ouverte tout au long de la journée du 1er juin et jusqu’au 10 juin.

La célébration au musée « Al-Hadara », en coopération avec le Bureau scientifique du ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités, « met en lumière le patrimoine, les antiquités et les manifestations culturelles associées au voyage de la Sainte Famille en Egypte », d’après le communiqué du ministère.

Choisir pour le film projeté au musée « Al-Hadara » le titre « Bénie soit l'Egypte, mon peuple », d’un verset tiré de la Bible, du Livre d’Esaïe (verset 19 : 25), c’est vénérer le séjour de Jésus, tout petit enfant, en Egypte, et c’est ce qui fait du pays une « terre sainte », a indiqué le communiqué du ministère. 

 

Où a vécu la Sainte Famille en Egypte ?

Le voyage de la Sainte Famille en Egypte est « un voyage de foi et un héritage mondial », d’après le communiqué publié samedi 1er juin sur la page officielle du ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités.

Le 1er juin, qui commémore l’entrée en Egypte de Marie, Joseph et l’Enfant Jésus est une fête primordiale chez les coptes d’Egypte, pour qui c’est un élément fondateur.

Dans le communiqué, le ministère du Tourisme et des Antiquités explique l’importance de ce jour saint et de cette festivité célébrée en Egypte. Et ce, en mettant l’accent sur les différentes traces de la Sainte Famille en Egypte.

« En Egypte, où Marie, Jésus et Joseph auraient trouvé refuge pour échapper à Hérode, les lieux se rattachant au séjour de la Sainte Famille sont nombreux. Ce séjour est célébré par les chrétiens coptes et vénéré par les musulmans. En janvier 2021, le ministère du Tourisme a inauguré un premier tronçon d’un pèlerinage intitulé « Chemin de la Sainte Famille » qui, ayant commencé dans les années 2000, avec la visite du pape Jean Paul II, entend suivre sur 350 kilomètres l’itinéraire qu’auraient parcouru Marie, Joseph et l’Enfant Jésus lors de leur fuite dans le pays, depuis le Sinaï, dans le Delta du Nil, jusqu’à la montagne sainte de Qosqam. 

Le pèlerinage de la Sainte Famille retrace les principales étapes de la Sainte Famille lors de sa fuite de Bethléem jusqu’en Egypte afin d’échapper à l’oppression du roi Hérold.

Et de poursuivre, d’après le communiqué, que seul l’Evangile de saint Mathieu évoque la fuite en Egypte. « Après le départ des Rois mages, un ange apparaît à Joseph pour lui enjoindre de fuir en Egypte. « Joseph se leva, dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère et se retira en Egypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : D’Egypte, j’ai appelé mon fils » (Matthieu, 2, 13-15).

Quels sont les lieux qui commémorent le passage en Egypte de la Sainte Famille ?

En Egypte, une quarantaine de sites sont recensés comme faisant partie du chemin emprunté par la Sainte Famille, depuis des puits ayant servi à les désaltérer aux grottes les ayant abrités, en passant par les nombreux monuments et églises construits en mémoire de leur passage. 

Parmi les étapes, on trouve Matarieh, près de l’aéroport du Caire, où la Sainte Famille aurait été abritée par un sycomore alors que les sbires d’Hérode étaient sur le point de les rattraper. Dans ce sanctuaire, où femmes chrétiennes et musulmanes vont prier pour avoir des enfants, se trouve un jardin de baumiers irrigué par la source dans laquelle la Vierge Marie aurait lavé les langes de son bambin.

Autre lieu marquant, l’église de Maadi est construite sur le Nil, à l’endroit où Joseph, grâce à l’or, l’encens et la myrrhe offerts par les Mages, aurait pu faire embarquer sa famille pour remonter le fleuve. Dans le site de Sakha, dans le Delta, une pierre est vénérée comme portant l’empreinte du petit pied de Jésus.

L’ultime étape se trouverait sur le mont Qosqam, à 330 kilomètres au sud du Caire. Le monastère de Deir Al-Moharraq est bâti sur l’emplacement de la maison où aurait séjourné la Sainte Famille. C’est là que Joseph, averti en songe de la mort d’Hérode, fait embarquer de nouveau sa famille sur le Nil pour prendre le chemin du retour vers la Galilée.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique