Jeudi, 30 mai 2024
Héritage > Voyages >

Deux marathons pour promouvoir le tourisme en Egypte

Hanaa Al-Mekkawi , Vendredi, 12 janvier 2024

Le lancement de l’édition 2024 du marathon du tour d’Afrique a commencé vendredi 12 janvier au pied des pyramides de Guiza et le Marathon international d’Egypte inaugure sa 31e session à Louxor. Les deux dans l'objectif d'attirer l'attention sur l'importance des sites touristiques.

s
Le Tour d’Afrique 2024 démarre vendredi 12 janvier au pied des Pyramides. Photo: ministère du tourisme et des antiquités.

Le tour d’Afrique 2024 démarre vendredi 12 janvier devant les pyramides de Guiza, avec la participation de cinquante cyclistes de différents âges et de multiples nationalités.

Ce voyage à vélo, parcourant les gouvernorats, va durer pour 13 jours sur le territoire égyptien, au cours desquels les participants passent à travers un certain nombre de sites archéologiques et touristiques dans les gouvernorats du Caire, Guiza, Suez, Mer Rouge, Qéna, Louxor et Assouan à la frontière soudanaise, en passant par la sortie de Wadi Halfa pour compléter le voyage de trois mois, selon un communiqué du ministère du Tourisme et des Antiquités.

Le voyage se déroule sous les auspices du ministère du Tourisme et des Antiquités et il est organisé par la compagnie touristique Marasi, en coopération avec l’équipe UpWord.

Les participants sont en provenance de plusieurs pays : Egypte, Amérique, Canada, Allemagne, France et Italie.

En même temps, la 31e session du Marathon international de l’Egypte a été lancée, vendredi matin, à partir de la rive-ouest de Louxor, avec la participation de plus de 100 athlètes de plusieurs nationalités européennes et arabes.

Le marathon rassemble plus de 2 000 coureurs de plus de 30 pays. Il part du temple de Hatchepsout, puis la Vallée des rois, passant par le temple de la ville Habou, les colosses Memnon et retourne au temple de Hatchepsout.

Ce marathon est l’un des événements internationaux de l’agence de marketing et d’embauche AIMS. Il est inscrit sur l’agenda de la Fédération internationale de courses des routes.

« Le Tour d’Afrique et le Marathon international d’Egypte passent par un certain nombre de lieux archéologiques, contribuant à la publicité et faisant la promotion du tourisme culturel, une des priorités de la stratégie nationale de développement du tourisme de l’Egypte », dit Iman Abdel-Rahman, directeur général du département de la sensibilisation à l’Organisme égyptien pour la promotion du tourisme.

Elle ajoute que ces produits comprennent également le tourisme balnéaire, le tourisme d’aventure, en particulier les activités de plongée, le tourisme familial et le tourisme culturel et de loisirs.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique