Jeudi, 13 juin 2024
Economie > Tech >

L'Italie accuse ChatGPT d'enfreindre les règles sur la protection des données

AFP, Mardi, 30 janvier 2024

L'autorité italienne de protection des données personnelles a demandé à OpenAI, la société propriétaire du programme d'intelligence artificielle ChatGPT, de se conformer aux règles en vigueur dans l'Union européenne, a-t-on appris mardi.

ChatGPT
L'Autorité italienne avait bloqué fin mars 2023 ChatGPT qu'elle accusait de ne pas respecter la réglementation européenne. Photo : AFP

L'autorité italienne estime que les dispositions observées par OpenAI pour protéger les données personnelles de ses utilisateurs présentent "des irrégularités" par rapport au règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'UE, selon un communiqué.

OpenAI a désormais 30 jours pour répondre à l'autorité qui précise qu'elle tiendra compte dans sa décision "des travaux en cours" dans le cadre du groupe de travail lancé par l'UE pour favoriser la coopération sur ce sujet.

L'Autorité italienne avait bloqué fin mars 2023 ChatGPT, qu'elle accusait de ne pas respecter la réglementation européenne et de ne pas avoir de système pour vérifier l'âge des usagers mineurs.

L'Autorité reprochait aussi à ChatGPT "l'absence d'une note d'information aux utilisateurs dont les données sont récoltées par OpenAI (...) dans le but d'+entraîner+ les algorithmes faisant fonctionner la plateforme".

Fin avril de la même année, le programme avait été de nouveau autorisé dans la péninsule, l'autorité italienne donnant acte "des pas en avant accomplis pour conjuguer le progrès technologique avec le respect des droits des personnes".

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique