Jeudi, 25 avril 2024
Economie > Tech >

Tesla rappelle en Chine 1,6 million de véhicules pour un problème de logiciel

AFP, Vendredi, 05 janvier 2024

Tesla doit rappeler en Chine 1,6 million de véhicules pour une mise à jour d'un logiciel présentant des "risques pour la sécurité", un coup dur pour le constructeur américain dépassé par le chinois BYD sur les ventes d'électrique.

s
Tesla doit rappeler en Chine 1,6 million de véhicules pour une mise à jour d'un logiciel présentant des risques pour la sécurité. Photo : AFP

Ce rappel vise à corriger des défauts du logiciel pour la conduite assistée ainsi que le verrouillage des portes des véhicules, a indiqué vendredi l'autorité chinoise de régulation des marchés.

La mesure concerne deux lots de voitures produites entre 2014 et 2023 et comprend un total de 1,6 million de véhicules Model S, Model X, Model Y et Model 3, ajoute le régulateur précisant que la mise à jour du logiciel pourra se faire à distance.

Cette défaillance "augmente le risque de collision avec le véhicule et pose un problème de sécurité", estime l'autorité chinoise de régulation.

En décembre, Tesla avait déjà rappelé deux millions de véhicules aux Etats-Unis pour un risque lié à leur système de conduite assistée.

La Chine est le plus important marché pour la marque, qui dispose à Shanghai d'une usine, la plus importante hors des Etats-Unis. Tesla y a produit plus de 900.000 véhicules en 2023, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

 Concurrence acharnée 

Le patron de Tesla, Elon Musk, s'était rendu fin mai en Chine pour la première fois depuis plus de trois ans en raison des restrictions sanitaires contre le Covid qui limitaient les déplacements.

Il y avait rencontré le désormais ex-ministre chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, dont la dernière apparition publique remonte à août.

Tesla fait face à une concurrence féroce en Chine, premier marché automobile mondial, où une multitude de marques locales innovantes rivalisent dans l'électrique. Le plus sérieux concurrent de Tesla sur ce créneau est BYD (prononcer "bi-ouaille-di").

Le champion chinois de la voiture électrique a ravi à Tesla le titre de plus gros vendeur mondial de véhicules de ce type au quatrième trimestre 2023.

Tesla reste cependant le plus gros vendeur sur l'ensemble de l'année.

BYD (acronyme de "Build Your Dreams", construisez vos rêves) est devenu l'an dernier le premier constructeur au monde à franchir le cap symbolique des 5 millions de véhicules dits propres produits (hybrides et électriques cumulés).

En novembre, le constructeur était encore en pole position pour l'électrique dans son pays (plus de 300.000 voitures vendues), loin devant Tesla (plus de 80.000), d'après la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles.

Les chiffres spécifiques pour le marché chinois en décembre et pour l'année 2023 complète doivent être publiés dans les prochains jours.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique