Samedi, 20 juillet 2024
Economie > Economie >

L'AFD signe avec l'Egypte un accord pour soutenir la finance durable

Nasma Réda, Mercredi, 10 juillet 2024

L’Autorité générale égyptienne de surveillance financière (EFRA), et l’Agence française de développement (AFD) ont signé mercredi 10 juillet un protocole d’accord pour soutenir la finance durable dans le pays, selon un communiqué de presse.

s
Mohamed Farid chef de l'Autorité générale égyptienne de surveillance financière et l'ambassadeur français en Egypte, Eric Chevallier assistent à la signature du protocole. Photo : Page Facebook du Conseil des ministres

Dans le cadre du projet "Finance In Common", le Centre régional pour la finance durable de l’EFRA (CRDI)  a signé un protocole avec l’Agence française de développement (AFD), à la résidence de France au Caire. Il s'agit d'un mémorandum d'entente sur le renforcement des efforts bilatéraux pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) en Egypte par le biais du secteur financier non bancaire. Cela fait partie du soutien de l’Agence à la mise en œuvre du Cadre de financement durable pour le climat. 

L'AFD accorde une grande importance et finance de nombreux projets de développement durable en Egypte.

L'accord comprend aussi un soutien financier de l’Union européenne, avec le lancement de la facilité d’assistance technique (AT) dans le cadre du MoU (Memorandum of Understanding) géré directement par l’AFD à travers un projet conjoint de services consultatifs pour les partenaires égyptiens, y compris l’Autorité générale de surveillance financière.

Le soutien au renforcement des capacités intellectuelles internes et au partage d’informations entre les institutions financières égyptiennes sont également inclus au protocole pour développer la compréhension du financement durable. Des campagnes de sensibilisation et des ateliers, soutenir les relations institutionnelles et promouvoir le financement des objectifs de développement durable viennent aussi dans le cadre du mémorandum d'entente.

Ce mémorandum d'entente se base sur 4 piliers clés: la modification des divulgations pour les rendre conformes aux normes IFRS1 et IFRS2 ; des formations sur les risques et opportunités liés aux normes environnementales, communautaires et de gouvernance d’ESG ; la préparation d’un rapport de diagnostic sur le financement durable des institutions financières non bancaires ; l’inclusion des opinions scientifiques et techniques dans la législation sur les obligations vertes, sociales et associées au développement durable.

Le Conseil d’administration de l’AFD a approuvé en décembre 2021 un projet de cofinancement qui vise à soutenir le système égyptien financier non bancaire dans le domaine du financement durable, afin de promouvoir la réalisation des objectifs de développement durable d’ici 2030.

En Egypte, l’AFD soutient les projets de développement qui favorisent le recours aux énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique