Mardi, 16 juillet 2024
Economie > Economie >

L’Egypte signe avec le groupe des Ports d’Abu Dhabi des accords de concession pour la gestion de trois terminaux de croisière en mer-Rouge

Ahraminfo , Mercredi, 12 juin 2024

AD Ports Group a également paraphé deux autres accords pour le financement, le développement et le fonctionnement du terminal de Dahroug (Ro-Ro) et d'un terminal de croisière au port de Sokhna.

ss
Photo : Page Facebook Port maritime d’Hurghada

Le groupe des Ports d’Abu Dhabi (AD Ports Group) et l’Autorité des ports de la mer Rouge ont signé le mercredi 12 juin, trois accords de concession pour la gestion et l'exploitation de trois terminaux de croisière dans les ports de Safaga, Hurghada et Charm Al-Cheikh, selon un communiqué du cabinet ministériel.  

Le montant des investissements s'élève à 4,7 millions de dollars sur 15 ans, la durée du contrat, et les trois ports devront être opérationnels en 2025 pour fournir de nouveaux services et ajouter de nouveaux itinéraires pour les croisières en mer Rouge.  

« L’accord permettra également le fonctionnement d’une ligne de croisière entre les Ports de Safaga, Hurghada et Charm Al-Cheikh en Egypte et le port de Zayed en Emirats arabes unis, puis à l’avenir avec les ports du Golfe arabe, le port d’Aqaba et les ports européens et asiatiques », a dit le ministre des Transports Kamel Al-Wazir.

AD Ports Group a également paraphé deux autres accords de concession d’une durée de 30 ans avec l'Autorité générale de la zone économique du Canal de Suez (SCZone) d’un investissement de 5,3 millions de dollars pour le financement, le développement et le fonctionnement du terminal de Dahroug (Ro-Ro) et d'un terminal de croisière au port de Sokhna.

L'Egypte est le partenaire le plus important et le deuxième marché d'investissement des Emirats arabes unis dans le monde, selon Jamal bin Saif Al-Jarwan, secrétaire général du Conseil des Emirats pour les investisseurs étrangers.

En février dernier a eu lieu la signature du plus grand accord d’investissement de l’histoire de l’Egypte, avec la partie émiratie, pour développer la région de Ras Al-Hikma au Littoral nord-ouest.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique