Dimanche, 23 juin 2024
Economie > Economie >

L'Egypte négocie un prêt d'un milliard de dollars auprès de la Nouvelle Banque de développement : Maait

Ahraminfo , Mardi, 11 juin 2024

Le partenariat stratégique avec la NDB permet de soutenir les priorités de l’Egypte en matière de développement économique et social, et de stimuler la croissance économique inclusive, a affirmé le ministre des Finances.

Maait

L'Egypte cherche à obtenir un prêt concessionnel d'un milliard de dollars de la Nouvelle Banque de développement (NDB) relevant du groupe des BRICS, avant la fin 2024, a déclaré le ministre des Finances, Mohamed Maait, mardi 11 juin, en marge du premier forum de la banque tenu à la Nouvelle capitale administrative.

« Le financement attendu vise à financer des projets qui seront convenus avec la banque, et pourrait être déboursé en dollars avec d'autres devises. Nous prévoyons de l'obtenir avant la fin 2024 ou début de 2025 », a déclaré Maait à Asharq Bloomberg.

« Le partenariat stratégique avec la NDB permet de soutenir les priorités de l’Egypte en matière de développement économique et social, et de stimuler la croissance économique inclusive », a affirmé Maait.

« L’Egypte envisage d’étendre ses projets dans les domaines de l'énergie propre, de la santé, de l'éducation, de l'eau, des transports et des services logistiques. Elle souhaite créer un environnement propice à la transformation numérique, à l'entrepreneuriat et à la transition vers une  économie de la connaissance », a ajouté le ministre des Finances.

Il a souligné que l'économie égyptienne conserve sa capacité à résister aux défis internes et externes et que le pays poursuit ses efforts pour améliorer le climat des affaires et pour parvenir à la stabilité et à la croissance économique.

En août dernier, le groupe des BRICS avait décidé d'augmenter le nombre de ses membres en invitant l'Egypte, l'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l'Argentine, l'Iran et l'Ethiopie à rejoindre l'alliance, ce qui en fait un bloc contrôlant environ un tiers de l'économie mondiale.

Avec cette expansion, la première depuis 2010, date de l'adhésion de l'Afrique du Sud au groupe, le nombre de pays membres du groupe est passé à 11 alors qu'il ne comptait au départ que la Russie, le Brésil, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.

La NDB a été créée officiellement le 15 juillet 2014 à l'occasion du 6 e sommet des BRICS à Fortaleza au Brésil. Les cinq pays fondateurs ont chacun une part égale du capital de la Banque et aucun n'a le droit de véto.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique