Dimanche, 23 juin 2024
Economie > Economie >

Egypte : L'inflation enregistre son taux le plus bas depuis janvier 2023

Racha Darwich , Lundi, 10 juin 2024

Le taux d’inflation annuel a chuté à 27,4% pour mai 2024 contre 33,7% pour le même mois de l’année précédente, le niveau le plus bas depuis janvier 2023 avec un taux de 26,5%.

Égypte
Les Égyptiens achètent des fruits dans un supermarché du Caire, Égypte. Photo : AFP

Le taux d’inflation annuel a chuté à 27,4% pour mai 2024 contre 33,7% pour le même mois de l’année précédente, le niveau le plus bas depuis janvier 2023 avec un taux de 26,5%.

L’inflation dans les villes égyptiennes poursuit sa baisse en mai, ralentissant pour le troisième mois consécutif à 27,4% en glissement annuel contre 32,5% en avril et 36% en mars, selon les données de l’Agence centrale de mobilisation publique et de statistiques (CAPMAS), publiées lundi 10 juin.

L’indice total des prix à la consommation est de 221,8 points en mai 2024, marquant une baisse de -0,08% par rapport à avril 2024, la première baisse négative depuis juin 2022, qui a connu une variation de -0,03%.

Sur une base mensuelle, les prix à la consommation se sont contractés de 0,7 % le mois dernier, soit la première baisse de prix depuis juin 2022 et la plus forte contraction depuis le milieu de 2019. Cela se compare à une hausse des prix de 1,1 % en avril dernier.

Cette baisse est attribuée essentiellement à la baisse des prix des céréales et du pain de (-2,5 %), de la viande et des volailles de (-4,6 %), des poissons et des fruits de mer de (-0,7 %), des produits laitiers, du fromage et des œufs de (-3,9 %), des huiles et des graisses de (-3,0%).

Les prix des légumes ont également diminué de (-8,7%), du sucre et des aliments sucrés de (-0,6%), des produits alimentaires de (-1,7%) et des meubles, des accessoires, des tapis et autres revêtements de sol de (0,2%).

Cette baisse intervient malgré une hausse de 12,4% des prix des fruits, de 0,8% du café, du thé et du cacao de 1,7%, des tissus et du prêt-à-porter et des chaussures de 1,7%, des loyers de 0,8%, du tabac de 0,3%, et de l’électricité, du gaz et des autres combustibles de 0,6%.

La disponibilité des devises et le dédouanement des marchandises accumulées dans les ports expliquent en partie l'atténuation de l'inflation.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique