Mardi, 16 juillet 2024
Economie > Economie >

Des entreprises égyptiennes cherchent à développer 12 hôpitaux en Iraq avec des investissements de 480 millions de dollars

Ahraminfo , Dimanche, 02 juin 2024

Le ministère iraquien de la Santé discute avec des entreprises égyptiennes de construction, la participation à la construction et la réhabilitation des hôpitaux en Iraq.

DS
Archives - L’hôpital Ibn Sina de Mossoul qui a subi d’importants dommages lors des combats contre Daëch. Photo: Organisation mondiale de la santé.

Le ministère iraquien de la Santé effectue actuellement des pourparlers avec des entreprises égyptiennes de construction pour participer à la construction et à la réhabilitation de 12 hôpitaux en Iraq avec un investissement total de 480 millions de dollars, ont révélé des sources égyptiennes à Bloomberg Asharq.

Et d’ajouter qu’une délégation de huit fonctionnaires du ministère iraquien de la Santé est actuellement en visite en Egypte pour discuter avec les entreprises égyptiennes de construction, dont "Arab Contractors" et "Concrete Plus", pour présenter des offres techniques et financières pour la construction d’un certain nombre d’hôpitaux.

Les entreprises égyptiennes de construction tentent d’étendre leurs activités en dehors de l’Egypte notamment dans les pays qui entreprennent des travaux de reconstruction comme l’Iraq et la Libye, vu le ralentissement des investissements publics en Egypte dans les infrastructures.

Fin janvier, le Cabinet égyptien a approuvé la réduction de 15% des dépenses d’investissement dans le budget de l’exercice 2023-2024 en cours, avec des exceptions pour les organismes bénéficiant d’un taux de disponibilité de plus de 50%. Il a également interdit la conclusion de contrats pour de tels projets, qu’il s’agisse d’appels d’offres directs ou publics jusqu’à la fin de l’exercice en cours.
Le PDG de Concrete Plus, Tarek Youssef, a déclaré qu’une compagnie est actuellement créée en Iraq pour participer à des travaux de construction sur le marché iraquien et que son entreprise a présenté un exposé technique autour de la construction d’hôpitaux pour le gouvernement iraquien.

Selon les déclarations d’un responsable d’Arab Contractors à Bloomberg Asharq en mars dernier, l’entreprise publique cherche à ouvrir de nouveaux marchés à l’étranger et à augmenter ses différents projets au Moyen-Orient et en Afrique afin de diversifier les sources de devises étrangères.

Selon les chiffres avancés par le ministère iraquien de la Planification, l’Iraq a besoin de 88,2 milliards de dollars pour la reconstruction du pays qui a subi des destructions importantes pendant la guerre contre Daëch.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique