Jeudi, 25 juillet 2024
Economie > Economie >

Le Conseil des députés approuve le compte final du budget 2022/2023 après un vif débat

Ahraminfo , Mercredi, 08 mai 2024

Selon le ministère des Finances, la dette publique a baissé à 95,8 % du PIB en 2022/2023 contre 103 % en juin 2016, en dépit des fortes variations des taux d’intérêt et des taux de change et de la persistance de la vague inflationniste mondiale.

s
Maait pendant la scéance de discussion du budget à la Chambre des représentants.

Le Conseil des députés a approuvé, mercredi 8 mai, le compte final du budget de l’exercice 2022/2023 après de vives discussions et l’objection de plusieurs députés.

Les objections ont porté notamment sur les crédits obtenus par le gouvernement sans « étude adéquate », selon les termes du député Ahmed Meklad, qui ajoute que le gouvernement « n’a pas perçu de nombreux dus », fait qui a impacté la dette publique.

En réponse à l’objection des députés, le ministère des Finances, Mohamed Maait, a publié un communiqué au terme de la séance parlementaire, dans lequel il dévoile la baisse de la dette à 95,8 % du PIB contre 103 % en juin 2016, en dépit des fortes variations des taux d’intérêt et des taux de change et de la persistance de la vague inflationniste mondiale. « La baisse de l’inflation et des taux d’intérêt et le retour à la hausse de la croissance économique au cours de la prochaine phase nous aideront à contrôler et à réduire la dette », a précisé Maait. Et d’ajouter : « Nous nous engageons à coordonner avec les autorités compétentes pour appliquer les recommandations de la Commission du plan et du budget du Conseil des députés et les remarques de l’Organisme central de l’Audit émises sur l’exercice 2022/2023 ».

Le ministre a noté que le dernier exercice a été marqué par une hausse des recettes publiques. Les recettes fiscales ont augmenté de 26,9 % par rapport à 2021/2022 et de 107,6 % par rapport à l’objectif fixé pour l’exercice 2022/2023 grâce à l’automatisation des systèmes fiscaux et douaniers, à l’élargissement de l’assiette fiscale et à la lutte contre la fraude fiscale. Les recettes fiscales ont fait l’objet d’objections de la part des députés qui soulignent le lourd fardeau fiscal assumé pour les citoyens. « Les recettes s’élèvent à 1 250 milliards de livres dont 555 milliards de taxes sur les produits de consommation et de TVA », affirment les députés.

Renforcer la protection sociale 

En réponse, le communiqué met l’accent sur le soutien du gouvernement aux plus démunis via l’adoption mesures sociales. C’est ainsi que les dépenses publiques consacrées aux salaires et à l’indemnisation des travailleurs ont augmenté de 15 % pour atteindre 412,5 milliards de livres, contre 358,7 milliards de livres dans l’exercice 2021/2022. Les subventions ont également augmenté atteignant 275,8 milliards de livres, contre 182,8 milliards au cours de l’exercice 2021/2022, soit une croissance de 50,9 %. Les dépenses réelles dans le secteur de la protection sociale ont augmenté de 34% par rapport à l’exercice 2021/2022. De plus, le Trésor de l’Etat s’est engagé à payer 191 milliards de livres en versements annuels à l’Autorité nationale des assurances sociales, montant d’assurances accumulés depuis un demi-siècle.

Le ministre a déclaré qu’un intérêt croissant sera accordé à la protection sociale et au développement humain au cours de la prochaine phase. Les dépenses en matière de santé, d’éducation et de soutien aux secteurs productifs et d’exportation vont augmenter. Les dépenses réelles dans le secteur de la santé au cours du dernier exercice se sont élevées à 147,2 milliards de livres, contre 136 milliards de livres en 2021-2022, soit une croissance de 8,2 %, alors que les dépenses dans le secteur de l’éducation ont augmenté de 8,9 % pour s’élever à 212,2 milliards de livres, contre 194,8 milliards de livres en 2021-2022.

Le communiqué révèle enfin une amélioration des performances financières des organismes économiques de l’Etat vu que leurs bénéfices nets annuels ont augmenté de 50,3 % au cours du dernier exercice.

 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique