Samedi, 25 mai 2024
Economie > Economie >

La société égyptienne publique de soie artificielle exporte sa première cargaison depuis 12 ans

Ahraminfo , Vendredi, 05 avril 2024

La première cargaison, composée de 5 conteneurs, a été expédiée vers la Turquie. D'autres cargaisons sont en préparation et seront destinées à l’Europe.

s
Le ministre du Secteur public Mahmoud Esmat inspecte les lignes de production de la société égyptienne pour la soie artificielle. Photo : Page Facebook Présidence du Conseil des ministres

La société égyptienne publique de la soie artificielle et des fibres de polyester à Kafr Al-Dawar, à l'est d'Alexandrie, a exporté sa première cargaison depuis environ 12 ans, a annoncé la page officielle du ministère du Secteur des Affaires publiques, jeudi 4 avril. 

Composée de 5 conteneurs, celle-ci a été expédiée vers la Turquie. D’autres cargaisons (14 conteneurs) sont en préparation et seront expédiées vers l'Europe et la Turquie au cours du mois d'avril, a indiqué un communiqué citant le ministre, Mahmoud Esmat.

Les exportations de l'entreprise devraient augmenter de 150% au cours du mois prochain, avec des revenus atteignant 1,25 millions de dollars par mois. Ceci en plus des ventes locales destinées à répondre aux besoins industriels du secteur privé et estimées à 30 millions de livres égyptiennes par mois selon le ministère.

La deuxième ligne de production de fibres de polyester de la société devrait être opérationnelle dans les deux prochains mois, portant la capacité de production de l’entreprise à 40 000 tonnes par an. 

Des travaux sont en cours pour développer l'usine de fabrication de fils. En fait, trois des huit machines de fils fins à haute résistance ont commencé à fonctionner. 

Il est à noter que la société basée à Kafr El Dawar, au nord du pays, a repris la production en janvier, après 12 ans de halte. Les premières lignes de production de la société ont commencé à opérer le mois dernier.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique