Samedi, 18 mai 2024
Economie > Economie >

De nouvelles usines turques ouvrent leurs portes à la ville du 10 ramadan

Maha Salem , Mercredi, 03 avril 2024

Un nombre d'usines, des lignes de production et d'expansion dans des entreprises turques à la ville de 10 du Ramadan. Hossam Heiba, président de l'Autorité générale pour l'investissement et les zones franches et Saleh Mutlu Şen, ambassadeur de la Turquie en Egypte, ont inauguré mercredi 3 avril ces projets.

s
Le chef de l’Autorité d’investissement inaugure l’expansion des entreprises turques dans le 10e de la ville de Ramadan. Photo : Autorisation générale d’investissement et zones franches

Avec des investissements dépassant 250 millions de dollars, la nouvelle usine de « Jade Textile » dans la ville du 10 Ramadan ouvre ses portes, mercredi 3 avril. La nouvelle usine vise à produire de nouvelles lignes de textiles et des vêtements de sport.  Ainsi, le nombre total des usines de cette entreprise atteint actuellement cinq usines dans 3 gouvernorats égyptiens, Charqiya, Alexandrie et Ismaïliya. Ces usines fabriquent les produits de 300 lignes de production internationale et elles opèrent selon les mesures et les critères de zone franche. Ces nouvelles extensions ont été inaugurées par Hossam Heiba, président de l'Autorité générale pour l'investissement et les zones franches et Saleh Mutlu Şen, ambassadeur de la Turquie en Egypte.

Présente en Egypte depuis férvier, la société Jade Textile a décidé d'élargir sa production ainsi que ses exportations de 100 millions de dollars actuellement à 190 millions de dollars, fournissant ainsi plus de 20 000 opportunités d'emploi d'ici 2030, contre environ 9 000 actuellement.

Outre Jade Textile, la société Kervin, nouvelle en Egypte, spécialisée dans la fabrication de confiseries, a été inaugurée également mercredi, pour améliorer la fabrication locale et favoriser l'industrie nationale. Kervin estime atteindre 75 millions de dollars de ventes et ouvrir de nouveaux horizons d'exportation vers les pays africains et le monde arabe, puisque l'entreprise exporte actuellement environ 70 % de sa production.

Selon Heiba, la présence de la société de Kervin en Egypte contribue à renforcer l'industrie nationale de confiseries, car elle offre plusieurs opportunités aux chaînes égyptiennes de production et aux fabricants locaux pour exporter leurs produits, et ouvre de nouveaux marchés, pour soutenir les petites et moyennes entreprises égyptiennes.

De son côté, Kervin prévoit d'augmenter ses investissements en Egypte pour atteindre 50 millions de dollars d'ici 2026. Elle prévoit d'ajouter plus de 12 nouvelles lignes de production dans son usine dans les années à venir.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique