Mercredi, 29 mai 2024
Economie > Economie >

« L’Egypte recevra la première tranche du prêt du FMI la semaine prochaine » : Madbouly

Ahraminfo , Samedi, 30 mars 2024

La deuxième tranche du projet de Ras Al-Hikma doit être encaissée par l'Egypte en mai, selon le premier ministre, Mostafa Madbouly.

Madbouly
Le premier ministre, Mostafa Madbouly, lors de la conférence de presse à la cité du 10 du Ramadan.

Le premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, a annoncé que la Banque Centrale d’Egypte (BCE) recevra la première tranche du prêt du Fonds Monétaire International (FMI) la semaine prochaine, lors d’une conférence de presse tenue le samedi 30 mars.  

Le FMI a annoncé vendredi 29 mars le versement immédiat de 820 millions de dollars au gouvernement égyptien, correspondant aux deux premières tranches du programme d'aide rallongé à 8 milliards de dollars.

« Nous sommes en train de travailler pour alléger la pénurie de dollars d’ici jusqu’au fin 2024 », a souligné Madbouly en insistant sur les efforts du gouvernement afin de modérer les dépenses et de réduire le déficit en dollar.

Le premier ministre a aussi confirmé que la deuxième tranche du projet d'investissement de Ras Al-Hikma, à savoir 20 milliards de dollars, devrait aussi être obtenue par l’Egypte en début de mai.

L'Egypte avait déjà reçu une première tranche de 15 milliards de dollars juste après la signature de l'accord en février dernier pour alléger la pression sur ses réserves et faire face à la pénurie des devises étrangères.

Après avoir résolu la crise sur le court terme par ces flux de dollars, Madbouly a souligné la vision du gouvernement de promouvoir les secteurs industriel, agricole, des télécommunications et du tourisme comme les plus importants sources de dollars sur le long terme pour éviter dans le futur l'impact de toute perturbation extérieure sur la situation locale.

Les exportations, importante source de devises

« Nos exportations s'élèvent à 53 milliards de dollars et notre objectif est de les augmenter de 15 à 20 % par an. Ainsi si nous pouvons suivre le programme du gouvernement et les objectifs que nous nous sommes fixés, nos exportations devront dépasser 145 milliards de dollars en 2030, représentant un de nos plus importants revenus en dollar », a précisé le premier ministre.

Madbouly était en visite dans la ville industrille du 10 du Ramadan où il avait visité plusieurs usines et souligné l'importance de supporter le secteur privé.

« Le développement de l’économie égyptienne doit se baser sur le secteur de la production afin d'assurer la durabilité de nos productions et s'appuyer sur nos ressources. Nous nous concentrons sur les matières premières et les matières nécessaires à la production », a-t-il déclaré.

Le premier ministre a aussi confirmé que l'objectif principal du gouvernement actuellement réside dans le contrôle de l'inflation et la baisse des prix.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique