Mardi, 18 juin 2024
Economie > Economie >

Voitures électriques: le chinois BYD a réalisé un bénéfice record en 2023

AFP , Mardi, 26 mars 2024

Le constructeur automobile chinois BYD, premier fabricant mondial sur le créneau de l'électrique, a réalisé un bénéfice record en 2023, malgré une guerre des prix en Chine sur un marché galvanisé par la forte demande en véhicules propres.

BYD
Le marché de l’électrique est galvanisé par la forte demande en véhicules propres. Photo : BYD

La Chine, principal producteur mondial de gaz à effet de serre en valeur absolue, vise en 2035 des ventes automobiles majoritairement composées de véhicules électriques et hybrides.

Le marché chinois de l'électrique a connu ces dernières années un développement à vitesse grand V, porté notamment par des subventions à l'achat, qui ont toutefois disparu fin décembre 2022.

Pour maintenir la cadence sur fond de ralentissement économique, des dizaines de constructeurs locaux se sont lancés dans une guerre des prix en Chine, premier marché automobile mondial.

BYD a malgré tout dégagé l'an dernier un bénéfice net de 30,04 milliards de yuans (3,83 milliards d'euros) contre 16,6 milliards de yuans un an plus tôt, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Ce résultat est conforme aux prévisions annoncées en janvier par BYD (entre 29 et 31 milliards de yuans). Il s'agit d'une hausse de 80,7% sur un an.

Le bénéfice net avait progressé à un rythme bien plus rapide sur l'exercice 2022 (+445,8%).

Le chiffre d'affaires de BYD pour 2023 est lui aussi en hausse sur un an (+42%), à 602,3 milliards de yuans (76,8 milliards d'euros).

BYD ("Build Your Dreams", construisez vos rêves) est le principal constructeur en Chine sur le créneau de l'électrique.

BYD a été fondé en 1995 à Shenzhen, une métropole du sud de la Chine où de nombreux groupes technologiques (Huawei, Tencent...) ont leur siège.

L'entreprise, d'abord spécialisée dans la conception et la fabrication de batteries, s'est diversifiée dans l'automobile à partir de 2003.

BYD commercialise désormais des véhicules hybrides ou électriques dans une soixantaine de pays, notamment en Europe. Le groupe a annoncé en décembre la construction d'une usine de voitures en Hongrie.

BYD est devenu l'an dernier le premier constructeur au monde à franchir le cap symbolique des 5 millions de véhicules hybrides et électriques cumulés produits.

L'Union européenne (UE), préoccupée par la concurrence des véhicules chinois sur son marché, a lancé l'an dernier une enquête sur des soupçons de concurrence déloyale.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique