Mercredi, 29 mai 2024
Economie > Economie >

L'Egypte signe un accord avec deux sociétés pour créer une zone industrielle logistique turque à Gargoub

Maha Salem , Vendredi, 22 mars 2024

Le projet de zone logistique et industrielle présentera plus de 20 000 opportunités d'emploi et plus de 7 milliards de dollars d'investissements directs à toutes ses étapes.

s
Les représentants des sociétés égyptiennes et turque signent le protocole de l'accord. Photo : Page Facebook du ministère du Transport

Le gouvernement égyptien a signé un mémorandum d'accord avec la société égyptienne Inventure Alliance et la société turque DOGUS pour la création d'une zone logistique et industrielle turque dans la zone économique de Gargoub, selon un communiqué publié sur la page du Conseil des ministres le vendredi 22 mars.

Cet accord prévoit la création à Gargoub, située sur la Côte-Nord, près de Marsa Matrouh, d’un port maritime commercial, de zones franches et logistiques, d’une zone industrielle, d’un terminal de fret polyvalent, d’un terminal pour les passagers et d’une marina pour les yachts. Cette zone sera liée au réseau ferroviaire.

Les sociétés égyptienne et turque seront chargées de construire, gérer, opérer et exploiter ce projet qui devra créer plus de 20 000 opportunités d'emploi et générer plus de 7 milliards de dollars d'investissements directs.

Selon le plan gouvernemental, ce projet prévoit l’augmentation du volume des échanges commerciaux avec les pays africains pour renforcer le rôle de l'Egypte en Afrique.

Le mémorandum d'accord prévoit une période de 6 mois pour faire les études nécessaires, trouver le financement et débuter la phase de construction.

Le point de départ du projet sera la station polyvalente (conteneurs, vrac sec, vrac liquide, marchandises générales) et la zone logistique diversifiée. La signature finale du contrat devra avoir lieu avant la fin de cette année et le début des opérations est prévu au début de 2026.

Selon le communiqué, ce projet n'est que le début du développement de cette région car le gouvernement vise à attirer d'autres investissement dans divers secteurs sur les modèles des mégaprojets de la ville d'Al-Alamein et de Ras Al-Hikma. Le gouvernement prévoit aussi la construction d'un aéroport à Gargoub pour développer le tourisme dans cette zone.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique