Samedi, 25 mai 2024
Economie > Economie >

L’Egypte et l’Arabie Saoudite lancent un dialogue financier de haut niveau

Racha Darwich , Mercredi, 20 mars 2024

Le dialogue financier de haut niveau entre les ministères des Finances des deux pays vise à renforcer la coopération et l’échange des expériences en matière de politique budgétaire.

s
Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane est accueilli par le président égyptien Abdel-Fattah El-Sissi au Caire. Photo : AP

Le Conseil des ministres saoudien a annoncé mardi 19 mars l’approbation d’un protocole d’accord entre les ministères des Finances de l’Arabie Saoudite et de l’Egypte pour l’engagement d’un dialogue financier de haut niveau entre les ministères des Finances des deux pays pour discuter des évolutions économiques et financières régionales et internationales.

Le 8 mars 2022, le président Abdel-Fattah Al-Sissi avait effectué une visite officielle en Arabie Saoudite en marge de laquelle, le cabinet saoudien a mandaté le ministre des Finances de négocier avec la partie égyptienne pour engager un dialogue financier de haut niveau dans l’intérêt des deux pays. Mais ce n’est qu’en novembre 2023, qu’un protocole d’entente a été signé à Riyad entre le ministre égyptien des Finances, Mohammed Maeit, et son homologue saoudien, Mohammed Ben Abdullah Al-Jadaan pour la coopération dans divers domaines entre les ministères des Finances des deux pays en marge de la Conférence économique afro-arabe.

Ce dialogue comprend des échanges d’expériences, une coordination en matière de politique budgétaire afin de suivre l’évolution de l’économie mondiale ainsi que l’examen des opportunités de coopération technique entre les deux parties.

D’autre part, des réunions annuelles seront organisées sous la présidence des ministres des Finances des deux pays, avec la participation des organismes gouvernementaux compétents.

La signature de ce protocole d’accord reflète la volonté des deux pays de promouvoir les relations bilatérales dans le domaine des politiques financières, dans le cadre d’un développement significatif de la coopération visant à renforcer le partenariat stratégique entre l’Egypte et l’Arabie saoudite.

Selon l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS), la valeur des échanges commerciaux entre l’Egypte et l’Arabie Saoudite s’élève à 10,4 milliards de dollars en 2022, contre 9,1 milliards de dollars en 2021, soit une hausse de 13,5%. Les exportations égyptiennes vers l’Arabie saoudite ont atteint 2,5 milliards de dollars en 2022, contre 2,2 milliards de dollars en 2021, soit une hausse de 11,2 %, et les importations égyptiennes en provenance d’Arabie saoudite ont atteint 7,9 milliards de dollars en 2022, contre 6,9 milliards de dollars en 2021, soit une hausse de 14,3 %.

D’autre part, les investissements saoudiens en Egypte s’élèvent à 6,3 milliards de dollars dans 7444 projets dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme, des télécommunications, des technologies de l’information et de la construction alors que les investissements égyptiens en Arabie saoudite se sont élevés à environ 1,6 milliard de dollars dans 2027 projets, selon la Fédération générale des chambres de commerce égyptienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique