Samedi, 25 mai 2024
Economie > Economie >

Moody’s relève la perspective de l’Egypte à « positif » suite aux dernières mesures prises par le gouvernement

Laila Ahmed , Vendredi, 08 mars 2024

Suite à l’accord signé avec les Emirats arabes unis sur Ras Al-Hikma, Moody’s a relevé la perspective pour l’Egypte de négative à positive.

s
Moody's

L'agence de notation de crédit Moody's, a relevé jeudi sa perspective pour l’Egypte de « négative » à « positive », tout en confirmant la cote de crédit de l’Egypte à « Caa1 », ce qui signifie que les engagements restent faibles et présentent un risque très élevé.

L'agence a indiqué dans son communiqué que le changement dans la perspectivee de l'économie égyptienne reflète « le soutien officiel et bilatéral important annoncé et les mesures politiques significatives prises la semaine dernière qui, si elles sont maintenues, soutiendront le rééquilibrage macroéconomique ». 

Elle a souligné la très importante contribution du gouvernement des Emirats arabes unis, qui s'élève à 35 milliards de dollars sous forme d'investissements et de dépôts dans l'économie égyptienne à la fin du mois de février, renforçant les réserves de change.

Le mercredi 6 février le Banque Centrale d'Egypte a flotté la livre égyptienne pour perdre presque 62% de sa valeur et relévé ses taux directeurs de 600 points. 

« Ces mesures aideront l'Egypte à maintenir le programme élargie du FMI, réduire les risque d'une accumulation de la dette extérieur et et renforcer la résilience de l'économie aux chocs. » a dit l'agence.

D'un autre côté elle a ajouté que la confirmation de la notation « Caa1 »  reflète le taux d'endettement élevé de l'Egypte et la faible viabilité de la dette par rapport à ses pairs.

Il est à noter que les prévisions concernant le déficit budgétaire pour l'exercice 2023/2024 s'élèvent à 848,8 milliards de livres égyptiennes, et sont en hausse par rapport aux 718 milliards de l'année fiscale précédente.

Outre l'accord avec les Emirats arabes unis, l'Egypte a conclu un accord avec le Fonds Monétaire international (FMI), mercredi, pour un prêt supplémentaire de 5 milliards de dollars, augmentant ainsi son programme de financement signé avec l'organisation en décembre 2022 à 8 milliards de dollars. 

 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique