Vendredi, 12 juillet 2024
Economie > Economie >

L'or perd 30 % de sa valeur sur le marché égyptien en une semaine

Laila Ahmed , Jeudi, 07 mars 2024

Le marché égyptien réagit positivement à l'accord de Ras Al-Hikma signé 23 février, avec l’annonce d'investissements et de dépôts d'une valeur de 35 milliards de dollars dans l'économie égyptienne par les Emirats arabes unis.

s
L'or perd 30% de sa valeur suite à l’annonce par le gouvernement de l’accord Ras Al-Hikma. Photo : Al- Ahram

L'or a perdu 30 % de sa valeur en raison de la baisse significative du prix du dollar sur le marché parallèle suite à l’annonce par le gouvernement de l’accord de Ras Al-Hikma, indique le vice-président de la division générale de l'or à la Fédération générale des Chambres de commerce, Lotfi Mounib, jeudi 7 mars. 

Les prix de l’or sur le marché local ont connu une forte baisse depuis le début de la semaine dernière. Le gramme 21 carats est vendu à 3 000 livres égyptiennes, après avoir atteint auparavent 4 200 livres.

Selon Mounib, cette baisse devrait s'accompagner immédiatement d'une baisse du même pourcentage des prix des matières premières et des biens importés en dollar, comme le fer, le cuivre et le bois.

au cours des mois passés, alors que l'inflation a atteint près de 40 %, le prix du dollar sur le marché noir avait augménté, atteingnant un record de 70 livres.

Il a ensuite chuté fin février avec l’annonce d'injecter de nouveaux investissements de 35 milliards de dollars dans l'économie égyptienne par les Emirats arabes unis dans le cadre du projet de Ras Al-Hikma.

Une autre raison de cette baisse des prix de l'or, c'est la signature par l’Egypte, mercredi 6 mars, un accord avec le Fonds Monétaire International (FMI) pour obtenir un prêt supplémentaire de 5 milliards de dollars et accroître ainsi son programme de financement avec l’institution internationale à 8 milliards de dollars, initialment prévu à 3 milliards de dollars.

Le gouvernement compte sur ces investissements étrangers pour tenter notamment de résoudre la crise des devises étrangères en Egypte.

La Banque Centrale d’Egypte (BCE) a annoncé, mercredi 6 mars, qu'elle relevait son taux directeur de 600 points de base pour se situer à 27,25%. « L'unification du taux de change est cruciale car elle aide à éliminer les arriérés en devises en réduisant l'écart entre le taux de change officiel et celui du marché noir », indique le communiqué publié par la BCE à l'issue de la réunion de son comité des politiques monétaires.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique