Samedi, 25 mai 2024
Economie > Economie >

Madbouly ordonne la libération des marchandises bloquées dans les ports pour stabiliser les marchés

Ghada Ismaïl, Lundi, 04 mars 2024

En réponse aux tensions sur les marchés, Mostafa Madbouly a décidé de libérer immédiatement les marchandises retenues dans les ports égyptiens. La priorité sera donnée aux produits stratégiques, incluant les médicaments, le fourrage, les huiles, et le lait en poudre, afin de répondre aux besoins essentiels de la population.

 Port-Saïd
Des marchandises importées au port de Port-Saïd. Photo : Al-Ahram

Le Premier Ministre égyptien, Mostafa Madbouly, a pris la décision lundi 4 mars de libérer sans délai les marchandises en attente dans les différents ports du pays, visant à atténuer les pressions sur les marchés, comme l'indique un communiqué du conseil des ministres.

Cette mesure intervient à un moment où l'Egypte bénéficie d'une augmentation de sa liquidité en devises étrangères, stimulée notamment par le financement du projet de Ras Al-Hikma, entre autres investissements significatifs.

Madbouly a souligné que la priorité serait donnée aux produits stratégiques, incluant les médicaments, le fourrage, les huiles, et le lait en poudre, afin de répondre aux besoins essentiels de la population.

Le cabinet a également révélé que l'Egypte a reçu un soutien financier conséquent des Émirats Arabes Unis, totalisant 10 milliards de dollars, en plus de 5 milliards de dollars déjà déposés à la Banque Centrale d'Égypte. Ces fonds représentent la première tranche d'investissement dans le mégaprojet de Ras Al-Hikma.

Selon Madbouly, les marchandises accumulées aux douanes égyptiennes représentent une valeur estimée à 1,3 milliards de dollars, soulignant l'ampleur des efforts déployés par le gouvernement pour stabiliser les marchés dans un contexte économique tendu.

Les marchés égyptiens ont connu une flambée des prix depuis le début de l'année, exacerbée par une pénurie de devises étrangères suite à la guerre en Ukraine en 2022. Cette situation a engendré un blocage significatif des produits alimentaires dans les ports, l'Egypte dépendant largement des importations pour répondre aux besoins de son marché local.

 La décision du Premier Ministre vise à alléger ces tensions et à garantir la disponibilité des biens essentiels pour les citoyens égyptiens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique