Vendredi, 19 juillet 2024
Economie > Economie >

L’Egypte étudie la création d’un complexe sidérurgique avec des investissements de 4 milliards de dollars

Racha Darwich , Mercredi, 28 février 2024

Quelques mois après la fermeture de la plus grande entreprise publique de fer et d'acier, la compagnie italienne Danieli entend la création d’un nouveau complexe sidérurgique.

s
L'Egypte est le plus grand producteur arabe de fer. Photo : Al-Ahram

Le Premier ministre, Mostafa Madbouly, a tenu une réunion, lundi 27 février, pour discuter de la proposition de la société italienne Danieli de créer un complexe sidérurgique en Egypte avec des investissements de 4 milliards de dollars.

Selon le porte-parole du Conseil des ministres, Mohammed Al-Homossani, l’installation de ce complexe industriel vise à localiser l’industrie sidérurgique avancée en Egypte en mettant à profit l’expertise internationale, et à exporter les produits sidérurgiques vers les marchés mondiaux.

Le projet devrait fournir 17 000 emplois directs et indirects et attirer en parallèle des investisseurs pour l’installation d’une usine d’hydrogène vert pour la production du fer spongieux avec des investissements de 2 à 3 milliards de dollars.

La proposition de Danieli comprend la création d’un certain nombre d’usines spécialisées dans la production du fer spongieux, des tuyaux en acier sans soudure et des plaques en acier. D’autre part, la compagnie italienne s’engage à construire un centre de formation international en Egypte pour former les ingénieurs et techniciens dans ce domaine et à développer les mines égyptiennes de minerai en coopération avec le ministère du Commerce et le ministère du Pétrole et des Ressources minérales pour augmenter la part de la composante locale dans les produits sidérurgiques.

Enfin, Danieli examinera les besoins du marché européen afin d’estimer le volume des exportations du projet.

L’Egypte est le plus grand producteur de fer dans le monde arabe avec 10.3 millions de tonnes en 2021, selon World Steel. Les plus grandes compagnies de fer et d’acier sont Ezzstell avec une part de marché de 42% et Suez Steel Co. avec 19%. Le gouvernement a liquidé en 2023 l'Entreprise publique de fer et d'acier qui a souffert pendant des années du manque de financement et de modernisation.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique