Dimanche, 21 avril 2024
Economie > Economie >

Le secteur industriel en Egypte réalise des bénéfices de 1,2 milliard de livres pour l'exercice 2022-2023: ministre

Chaïmaa Abdel-Hamid, Samedi, 17 février 2024

Le gouvernement égyptien, conscient des conséquences des crises mondiales et des tensions géopolitiques, exploite de manière optimale le potentiel de l'économie égyptienne.

travail
Le secteur de l'industrie en Egypte a réalisé un taux de croissance de 9,57 % pour les industries manufacturières. Photo : Reuters

Le secteur de l'industrie en Egypte a réalisé des bénéfices de 1,2 milliard de livres égyptiennes pour l'année fiscale 2022-2023, avec un taux de croissance de 9,57 % pour les industries manufacturières par rapport à l’année précédente, déclare le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ahmed Samir, lors d’une conférence économique organisée par l'institution journalistique Akhbar Al-Youm le samedi 17 février. 

Il a ajouté que « les importations égyptiennes, à leur tour, ont diminué à 73 milliards de dollars, soit de 14% par rapport à 2022, entraînant une diminution du déficit de la balance commerciale d'environ 11 milliards de dollars, passant de 48 milliards de dollars au cours de 2022 à 37 milliards de dollars ».

« L’économie égyptienne a réalisé des indicateurs positifs malgré les crises mondiales et leurs répercussions économiques », a poursuivi Samir.

Ces indicateurs positifs sont dus à la stabilité de la demande mondiale sur les produits égyptiens, à leur forte compétitivité sur les marchés étrangers, ainsi qu’aux nombreuses mesures prises par le gouvernement égyptien pour encourager la fabrication locale sous le slogan « Avec fierté, fabriqué en Egypte ».

Selon Samir, l'Etat vise à accroître les exportations pour atteindre 100 milliards de dollars par an, en développant le produit égyptien, en augmentant sa valeur et en ouvrant de nouveaux marchés mondiaux, en plus de fournir tout le soutien aux exportateurs. 

D'ailleurs, l’Egypte œuvre à donner au secteur privé un plus grand rôle dans ce secteur, en lui fournissant des facilités fiscales et douanières afin de maximiser les capacités de production.

Cette politique aide, d'après le ministre des Finances, Mohamed Maait, qui a assisté à la conférence, à « réduire les chiffres des importations et à augmenter ceux des exportations ». Dans ce contexte, le ministère des Finances étudie actuellement la mise en place d'un ensemble de nouvelles incitations fiscales et douanières pour attirer les investisseurs dans le quartier financier et commercial de la Nouvelle Capitale administrative.

D’autre part, Maait a indiqué que « les obligations égyptiennes sur les principaux marchés mondiaux ont commencé à emprunter une voie positive ».

Maait a fait savoir que les recettes fiscales ont augmenté de 42 à 44 % au cours des sept derniers mois grâce à la numérisation et à l'intégration de l'économie informelle, et que les taux de croissance des recettes totales ont augmenté de 39 %.

Le ministre des Finances a annoncé que le Conseil des députés examine une proposition selon laquelle une limite sera imposée sur la dette extérieure de l'Egypte. Cette limite ne peut être dépassée qu'en cas de catastrophe et après approbation par le Parlement.

A rappeler que les dernières données de la Banque Centrale d'Egypte (BCE) ont montré une baisse de la dette extérieure du pays d'environ 206 millions de dollars au cours du premier trimestre de l'exercice 2023-2024, grâce à la diminution de la dette du gouvernement et des banques commerciales. Cependant, l'augmentation de la dette de la BCE a conduit à limiter cette diminution.

La dette extérieure de l'Egypte a diminué à environ 164,52 milliards de dollars fin septembre 2023, contre environ 164,73 milliards de dollars fin juin 2023, pour la deuxième fois consécutive, selon les données de la BCE.

Pour sa part, le ministre du Secteur public, Mahmoud Esmat, a assuré, lors de la conférence, que les entreprises publiques ont généré des bénéfices sans précédent s'élevant à 18 milliards de livres au cours de 2023.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique