Dimanche, 16 juin 2024
Economie > Economie >

Les certificats de dépôt à taux d'intérêt de 27% et 23,5% attirent 642 milliards de livres égyptiennes

Vendredi, 16 février 2024

Ces certificats sont des outils introduits dans le but de combattre l’inflation et les épargnes en dollars en dehors du système bancaire.

NBE and Banque Misr.
Les certificats de dépôt à taux d'intérêt de 27% attirent 642 milliards de livres égyptiennes. Photo : Al-Ahram

Les certificats de dépôt à échéance d'un an et à taux d'intérêt de 27% et 23,5%, émis par La Banque Ahly et la Banque Misr, ont attiré environ 642 milliards de livres égyptiennes en 42 jours.

Dès le 4 janvier, la Banque Ahly a attiré environ 415 milliards de livres égyptiennes, contre 227 milliards pour la Banque Misr.

Ces certificats sont des outils introduits dans le but de combattre l’inflation et les épargnes en dollars en dehors du système bancaire.

Le Platinium Annual Certificat de la Banque Ahly et le Certificat Talaat Harb de la Banque Misr ont été lancés avec un taux d’intérêt de 23,5% versé mensuellement ou de 27% versé annuellement.

L'émission de ces nouveaux certificats a coïncidé avec la date d’expiration de précédents certificats d’un taux d’intérêt de 22,5% et 25%, entre le 5 janvier et le 1er février 2023. Ceux-ci avaient attiré quelque 500 milliards de livres, d'après des déclarations officielles.

En raison de la grave pénurie de devises étrangères, l’Egypte a témoigné au cours des mois derniers d'une hausse continue des prix des biens et des produits, ce qui a fait prospérer le marché noir du dollar. Le ministère de l’Intérieur a annoncé le mardi 13 février avoir saisi 5,6 millions de dollars, dans le cadre d’une campagne visant à mettre un terme au commerce illicite de devises.

Jeudi 8 février, l'Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS) a annoncé une baisse de l'inflation en Egypte pour le quatrième mois d'affilée, pour atteindre 31,2 % en janvier 2024.

Le gouvernement égyptien est en pourparler avec le Fonds Monétaire International (FMI) pour faire passer le prêt de 3 à 6 milliards de dollars dans le cadre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC). Le financement a été reporté en raison de retard des réformes prônées par le FMI.

Selon les dernières déclarations du ministre des Finances en 2023, les besoins de financement en dollars de l’Egypte se situent entre 6 et 8 milliards de dollars.

Un dollar = 30.8 livres égytiennes

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique