Lundi, 15 juillet 2024
Economie > Economie >

L'Egypte vise à porter à 6,5 milliards de dollars son programme de vente des entreprises publiques en 2024 : ministre des finances

Maha Salem , Mardi, 13 février 2024

Le ministre égyptien des Finances a participé à deux forums aux Emirates arabes unis. Il a détaillé le programme des offres gouvernementales et de ventes des entreprises publiques en 2024.

L'Egypte
Le ministre égyptien des Finances Mohamed Maait au cours du Forum de Dubai. Photo : Site officiel

Le ministre de Finances Mohamed Maait a indiqué, mardi 13 février, que le gouvernement vise à augmenter à 6,5 milliards de dollars les intérêts des offres publiques jusqu'à la fin de 2024.

Dans son discours au forum intitulé Finances Publics, qui se tient à Dubaï de 13 à 14 février, Maait a dit que le gouvernement égyptien affronte les crises économiques mondiales avec des politiques plus équilibrées et plus prudentes, malgré leurs répercussions qui sont devenues de plus en plus complexes avec les tensions géopolitiques. « Le gouvernement a créé des moyens de financement durables pour étendre la protection sociale aux plus pauvres. Il a augmenté des opportunités d’investissement pour le secteur privé pour garantir l’exploitation des ressources de l’Etat. Car le secteur privé est considéré souvent comme la locomotive du développement », a affirmé le ministre au cours du Forum.

Selon Maait, le gouvernement procède à une étude pour la gestion des actifs publics et des programmes pour attirer les investissements privés pour travailler dans des projets nationaux.

En plus, le ministre a participé au huitième Forum des finances publiques dans les pays arabes à Dubaï. Au cours de son discours, il a annoncé que le gouvernement vise à réduire les déficits budgétaires et les dettes extérieures «ils sont sur une trajectoire descendante». Les offres d'achat gouvernementales visent à attirer le flux d'investissement. Les investissements privés dans les différents domaines doivent atteindre 65 % du total des investissements en Egypte.  

Le ministre a indiqué que nous cherchons à poursuivre des politiques financières plus favorables aux activités productives et aux exportations pour les secteurs important et stratégique pour le peuple et favoriser la compétitivité sur le marché mondial.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique