Lundi, 26 février 2024
Economie > Economie >

Rencontre clé entre le Premier ministre égyptien et la directrice du FMI à Dubaï

Rim Darwich , Lundi, 12 février 2024

Kristalina Georgieva a affirmé sur son compte X que la coopération avec l’Egypte est une priorité absolue.

Egypte

Au Sommet mondial des gouvernements, le 12 février à Dubaï, le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly a eu un entretien avec Kristalina Georgieva, directrice du Fonds monétaire international (FMI).

Kristalina Georgieva a affirmé sur son compte X après la réunion, « la coopération avec l’Egypte est une priorité absolue; et que des progrès importants ont été réalisés dans les discussions sur la palette de politiques globales, essentielles pour achever les première et seconde révisions du programme de réforme économique de l’Egypte ».

Elle avait aussi révélé que « le FMI vise à renforcer la confiance dans l'économie égyptienne en ajustant le niveau de soutien et en augmentant le montant du prêt accordé à l'Egypte », lors d'une interview avec Al-Sharq Bloomberg du 11 février.

Georgieva a mis en garde contre la précipitation de l'Egypte à vendre des parts d'entreprises gouvernementales dans le climat actuel, tout en notant que les tensions à Gaza ont ajouté une pression sur le pays et son programme d'introduction en bourse (IPO).

Le gouvernement égyptien, cherchant à revitaliser le secteur privé, élargit son programme d'IPO, offrant des incitations telles que des déductions fiscales et des licences exclusives pour surmonter la crise de liquidité en dollars.

La directrice du FMI a annoncé que les premières et deuxièmes évaluations du programme de financement de l'Egypte seraient finalisées prochainement, soulignant l'importance pour l'Egypte de reporter certains grands projets en cours.

« Le déficit de financement de l'Egypte a été identifié et sera annoncé postérieurement à la conclusion des négociations ».

Elle a aussi souligné la nécessité pour l'Egypte de combattre l'inflation et d'adopter un taux de change flexible pour la livre égyptienne.

En janvier, une délégation du FMI a visité le Caire pour évaluer les mesures économiques retardées, menant à envisager une augmentation probable du prêt actuel de 3 à 10 milliards de dollars en raison de récents défis extérieurs.

À la suite de cette visite, Georgieva a reconnu des « progrès excellents » dans les discussions avec l'Egypte.

L'accord de décembre 2022 permet à l'Egypte d'emprunter 3 milliards de dollars sur trois ans contre des réformes. La première tranche de 347 millions de dollars a été reçue en décembre 2022, et la première évaluation, prévue pour le 15 mars 2023, devait ouvrir la voie à la seconde tranche.

Cependant, l'Egypte a eu des difficultés à remplir les critères du FMI, confrontée à une situation économique difficile. Les ajustements nécessaires sont cruciaux pour débloquer les prochaines tranches de prêt selon l'accord.

Madbouly a également rencontré à Dubai, le Président de la Banque mondiale, Ajay Banga, en présence du gouverneur de la Banque centrale égyptienne, Hussein Abdallah. Les échanges ont porté sur divers sujets de collaboration, y compris l'amplification du rôle du secteur privé et son interaction avec les investissements publics qui représentent 65% des dépenses prévues par le plan gouvernemental.

Le Sommet mondial des gouvernements, sous le thème "Façonner les gouvernements de demain", s'est ouvert à Dubaï, lundi 12 février, pour trois jours. Avec plus de 25 chefs d'État, 120 délégations, et plus de 4 000 participants, le sommet vise à améliorer la coopération et le partage des connaissances entre les gouvernements.

Il couvrira six thèmes principaux à travers 15 forums mondiaux, et plus de 110 dialogues et sessions interactives. Plus de 200 intervenants de premier plan, dont des présidents, des ministres et des visionnaires.

Il accordera également plusieurs prix mondiaux, notamment le prix du meilleur ministre du monde ou le prix pour les meilleures pratiques en matière de développement durable, mettant en lumière des innovations et des pratiques exemplaires dans la gouvernance.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique