Jeudi, 30 mai 2024
Economie > Economie >

« L’Egypte possède une économie très diversifiée avec de fortes perspectives de croissance » : PDG de Standard Chartered Egypt

Doaa Abdel Moneim , Vendredi, 02 février 2024

Le PDG de Standard Chartered en Egypte, Mohammed Gad, a révélé à Ahram Online (AO) les plans de sa banque pour le marché égyptien et sa perception du climat économique dans le pays en général, ainsi que du système bancaire en particulier.

s
PDG de Standard Chartered Egypt Mohamed Gad

Standard Chartered Bank a officiellement lancé ses opérations en Egypte, mardi 30 janvier, en inaugurant son siège au Caire.

Gad a affirmé que le lancement des opérations de la banque est une nouvelle preuve de son engagement et soutien au progrès économique du pays, conformément à la mission de la banque de stimuler une croissance durable dans les pays émergents.

Ahram Online : Quels sont les principaux moteurs derrière l'ouverture d'un siège en Egypte ?

Mohammed Gad : L'Egypte est un marché important avec un potentiel énorme, et nous sommes toujours à la recherche d'opportunités pour explorer les investissements et les possibilités commerciales, conformément à notre stratégie régionale visant à soutenir la croissance durable des marchés émergents. Nous croyons que l'Egypte est une économie très diversifiée avec de solides perspectives de croissance. Elle a récemment rejoint le BRICS, groupe de nations émergentes, ouvrant de nouvelles opportunités d'investissement et de commerce. C'est le pays arabe le plus peuplé, avec une population de plus 104 millions d'habitants et un âge médian de 25 ans. Le pays a le troisième PIB le plus élevé dans la zone Moyen-Orient, Afrique du Nord et Pakistan de la banque. Grâce à notre réseau mondial, une présence élargie nous permet de mieux servir nos clients en Egypte et nos clients mondiaux intéressés par le pays en fournissant tous nos services au -delà d’un simple bureau de représentation. Le lancement de notre succursale en Egypte comble un ancien vide dans notre réseau davantage notre engagement envers l'Egypte et la région en général.

Jusqu'à récemment, Standard Chartered opérait en Egypte par le biais d'un bureau de représentation, créé en 2008. Nous avons récemment obtenu une licence bancaire entière qui nous permettra d’opérer dans le pays. Notre siège est situé à Cairo Festival City. Nos opérations visent à fournir des services bancaires aux entités souveraines et gouvernementales, aux grandes entreprises, aux institutions financières et aux entreprises multinationales opérant en Egypte.

AO : Comment la banque perçoit-elle l'atmosphère économique dans le pays ? Et quelle est votre perspective pour l'Egypte en 2024 ?

MG : Nous pensons que le potentiel ici est énorme. Comme toutes les économies dans le monde, l'Egypte fait face à des vents contraires ; cependant, nous restons engagés envers le pays, et l’ouverture de notre siège est une nouvelle preuve. Nous sommes déterminés à soutenir le progrès économique du pays, soulignant notre engagement envers la stimulation d'une croissance durable dans les nations émergentes.

Nos économistes ont récemment publié leurs dernières perspectives pour la région, et spécifiquement pour l'Egypte, maintenant une prévision de croissance de 3,8 % pour l'exercice 2023/2024 (se terminant en juin 2024). A moyen et long terme, notre équipe reste positive quant aux fondamentaux pour plusieurs raisons. L'Egypte a la plus grande population du MENA et la 14ème plus grande au niveau mondial ; c'est la troisième économie de la région, avec une gamme diversifiée de secteurs, notamment le gaz, le commerce, le tourisme, l'industrie et les minéraux, ainsi que des investissements importants prévus dans les énergies renouvelables.

AO : Quels sont les produits et services que la banque compte introduire en 2024 ?

MG : Sur le marché égyptien, la licence de la banque comprend des services bancaires de détail et de gros. Cependant, nous nous concentrons actuellement sur notre activité de Banque commerciale, d'entreprise et institutionnelle (CCIB), en ciblant les entités gouvernementales, les institutions financières et les entreprises locales.

AO : Comment la Banque Centrale d'Egypte (BCE) a-t-elle soutenu votre licenciement, développement et vos opérations sur le marché égyptien ?

MG : La BCE joue un rôle crucial dans le soutien et développement des opérations de Standard Chartered sur le marché égyptien. Le cadre réglementaire établi par la BCE garantit la stabilité et la conformité, permettant à Standard Chartered de mener ses opérations de manière efficace. Dans notre expérience, la BCE adopte une approche collaborative, nous permettant d'opérer de manière efficace sur le marché égyptien.

AO : Y a-t-il une collaboration avec le gouvernement égyptien et le secteur privé en prévision ?

MG : Dans tous les marchés où nous opérons, nous explorons constamment des collaborations avec les parties locales. Et partout où nous faisons des affaires, nous travaillons à promouvoir l'inclusion économique, en mettant en œuvre des programmes communautaires visant à lutter contre les inégalités et à promouvoir le développement social et économique. Un programme que nous avons lancé au Moyen-Orient et qui a connu un grand succès est le "Women in Tech", qui offre aux femmes entrepreneures technologiques une plateforme unique pour libérer leur potentiel, surmonter les obstacles et accélérer leurs projets commerciaux. Nous espérons pouvoir travailler avec les parties en Egypte pour mettre en œuvre ce programme ou un autre programme communautaire qui fera bon impact.

AO : Quels sont les plans de la banque pour le marché local tout au long de 2024 ?

MG : Après avoir obtenue notre licence, sans doute nous serons occupés en 2024 à servir les clients locaux, ainsi que les clients régionaux et mondiaux intéressés par le marché égyptien. Conformément à notre engagement envers le marché égyptien, nous mettons en place une solide équipe pour profiter des capacités et talents égyptiens. A l'heure actuelle, notre équipe compte 36 employés sur le terrain, et il est prévu de faire croître l'équipe à 75 employés avec le temps. Nous considérons cela comme une opportunité non seulement de servir efficacement le marché local, mais aussi éventuellement d'exporter les talents.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique