Jeudi, 25 avril 2024
Economie > Economie >

La Banque Centrale d'Egypte relève ses taux directeurs de 2%

Ahraminfo , Jeudi, 01 février 2024

La Banque Centrale d’Egypte a dû relever ses taux en raison des pressions inflationnistes, du fait des tensions géopolitiques et de l’incertitude qui règne dans la région de la mer Rouge.

s
Banque Centrale d’Egypte. Photo: Reuters

La Banque Centrale d'Egypte (BCE) a relevé, jeudi 1er février, ses taux directeurs de 200 points de base (2%) pour situer le taux des dépôts à 21,25%, le taux des prêts et le taux de facilité de prêts à 22,25%.

La hausse des taux directeurs intervient après deux décisions précédentes de la BCE, selon lesquelles il avait gardé ses taux d’intérêt à leurs niveaux.

« La croissance économique mondiale a continué de ralentir en raison de l’effet persistant des hausses de taux directeurs par les principales Banques Centrales sur la demande », a dit un communiqué publié sur le site de la BCE.

« Les tensions géopolitiques croissantes et les perturbations commerciales persistantes dans la mer Rouge ont accru l’incertitude quant aux perspectives d’inflation, en particulier en ce qui concerne les chocs subis par les chaînes d’approvisionnement et leur impact sur les prix des principales matières premières », a ajouté le communiqué.

La BCE estime que les tensions dans la région risquent d’élever l’inflation et c’est pour cela qu’elle a décidé d’augmenter ses taux directeurs tout en observant les marchés et utilisant tous ses outils pour baisser l’inflation.

La BCE a dit que bien que le taux d’inflation ait baissé en décembre à 33,7%, les pressions inflationnistes persistent et se reflètent sur la hausse des produits alimentaires et non alimentaire.

L’Egypte a un objectif de baisser son inflation à 7% vers la fin de l’année 2026.

De mars 2022 jusqu’à fin 2023, la BCE a augmenté ses taux directeurs de 11 % au total, soit 1 100 points de base.

Cette décision survient dans un contexte économique égyptien particulièrement difficile notamment en raison d’une pénurie de devises étrangères.

L'Egypte est actuellement en discussion avec le Fonds Monétaire International (FMI) pour un financement additionnel, outre son prêt de 3 milliards de dollars qui a été signé en décembre 2022.

 

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique