Jeudi, 25 avril 2024
Economie > Economie >

FMI : les négociations avec l’Egypte sont toujours en cours et les objectifs du programme (de réforme) n’ont pas changé

Laila Ahmed , Mercredi, 31 janvier 2024

« Un financement supplémentaire fait également l'objet de discussions entre le Fonds et le gouvernement égyptien, mais ils seront liés aux réformes (mises en place par l’Egypte) », a ajouté Azour lors d’un point de presse par vidéoconférence.

s
Jihad Azour, directeur du Fonds monétaire international pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale. Photo : AP

Le Fonds monétaire international (FMI) mène des négociations avec le gouvernement égyptien sur la première et deuxième revue du prêt signé en décembre 2022, a déclaré Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds, mercredi 31 janvier, précisant que les objectifs et les détails du programme n'ont pas changé.

« Un financement supplémentaire fait également l'objet de discussions entre le Fonds et le gouvernement égyptien, mais il sera liés aux réformes (mises en place par l’Egypte) », a ajouté Azour lors d’un point de presse par vidéoconférence. 

« L'Egypte a été fortement touchée par la guerre à Gaza, fait qui a entrainé une réduction des prévisions de croissance pour l'économie égyptienne pour l'exercice 2024 à 3% », a indiqué Azour citant le rapport « Perspectives économiques régionales » du FMI publié mercredi, et ce contre des prévisions de 3.6% dans le dernier rapport en octobre dernier.

Le rapport a également réduit ses attentes de croissance pour le prochain exercice financier 2025 de 5 % à 4,7 %.

En décembre 2022, le conseil exécutif du FMI avait approuvé un accord en vue d’un prêt de 3 milliards de dollars remboursables sur 46 mois.

Bien que la première tranche de ce prêt, d’une valeur de 347 millions de dollars, ait été versée, les première et deuxième évaluations prévues pour mars et septembre 2023 ont été reportées en raison de retards dans la mise en œuvre des procédures convenues avec le FMI.

Des discussions sont actuellement en cours pour augmenter le montant du financement à au moins 5 milliards de dollars, tout en reprenant la mise en œuvre du programme et en procédant aux évaluations nécessaires pour libérer les deuxième et troisième tranches du prêt.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique