Jeudi, 25 avril 2024
Economie > Economie >

L’Egypte en tête des investissements de la BERD dans la région SEMED en 2023

Laila Ahmed , Jeudi, 25 janvier 2024

L’Egypte figure à la tête des investissements de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans la région du sud et de l'est de la Méditerranée (SEMED) en 2023, avec des financements d'environ 1,3 milliards d'euros, précise la banque jeudi 25 janvier.

s
Logo de la BERD. Photo: site Officiel

L’Egypte figure à la tête des investissements de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans la région du sud et de l'est de la Méditerranée (SEMED) en 2023, avec des financements d'environ 1,3 milliards d'euros, précise la banque jeudi 25 janvier.  

Selon la BERD, 16 projets ont bénéficié de ces financements accordés à l'Egypte. Le secteur privé a obtenu 96% du financement total. 

Un montant record de plus de 900 millions d'euros a été attribué à des projets d'infrastructure et au financement des petites et moyennes entreprises (PME), selon la BERD. 

Au total, la Banque a décaissé plus de 1,9 milliard d'euros dans 40 projets de la région eN 2023, dont 92% dans le secteur privé.

La ministre de la Coopération internationale, Rania Al-Mashat, a présenté le 23 janvier, lors d’une réunion du Conseil d'association Egypte-Union européenne à Bruxelles, un rapport sur les relations de coopération au développement égypto-européennes.

En vertu de l'initiative Team Europe (qui consiste à aider les pays partenaires à faire face aux répercussions des crises globales et leurs effets sur les sociétés, les populations et les économies) l’Egypte a reçu de l’UE un financement de 12,8 milliards de dollars sur 4 ans, dont 7,3 milliards consacrés au secteur public et 5,5 milliards au secteur privé, ce qui a permis d'attirer des investissements d'entreprises européennes dans des secteurs prioritaires.

Un cadre de partenariat bilatéral 2021-2027, signé entre les deux parties, vise à faire progresser les efforts de développement vert et durable, à promouvoir l'investissement dans le capital humain, à parvenir à la flexibilité économique et à la transformation numérique et à faire avancer la transition vers les énergies renouvelables en renforçant les investissements dans l’hydrogène.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique