Mardi, 23 avril 2024
Economie > Economie >

« Arab Contractors » signe un contrat de 60 millions d'euros pour construire un port aux Comores

Laila Ahmed , Mercredi, 24 janvier 2024

Le contrat vise à transformer le port de Mohéli en un centre maritime important, relier les îles des Comores, faciliter le déplacement des personnes et renforcer le commerce avec le pays africain.

s
Signature du contrat de construction du port de l'île Mohéli, au Comores. Photo : Page du ministère du Logement et des Agglomérations

La société égyptienne « Arab Contractors » a signé un contrat avec le ministère de l'Infrastructure de la République des Comores pour la construction du port de l'île Mohéli, d'une valeur de 60 millions d'euros, indique un communiqué du ministère du Logement et des Agglomérations urbaines, mercredi 24 janvier. 

A l'issue de la cérémonie de signature, le président des Comores, Ghazali Othmani, a reçu une délégation égyptienne, conduite par le ministre du Logement et des Agglomérations urbaines, Assem Al-Gazzar, qui a souligné la disposition de l'Etat égyptien à participer à la planification et à la mise en œuvre des projets nationaux aux Comores. 

« Le Président des Comores a exprimé sa joie de la participation des entreprises égyptiennes aux projets de développement aux Comores, et a exprimé son admiration pour l'expérience égyptienne dans le domaine de la construction et du développement », a indiqué le communiqué 

« Aujourd’hui, le contrat a été signé pour l’extension et la construction de ce port. Il s’agit d’un projet stratégique. Notre société va mettre toutes les capacités égyptiennes à sa disposition pour réaliser ce projet », a déclaré le ministre égyptien du logement, cité par le site comorien «Comores- Infos ». 

De son côté, Ahmed Elassar, PDG de Arab Contractors, a souligné que le port créera des liens très forts avec le commerce des Comores, devenant ainsi un centre maritime important.

Ce projet, co-financé par la Banque Mondiale, la Banque Africaine de développement BAD, l’Agence Française de Développement  AFD, ainsi que la Banque Islamique pour le développement (BID), s’inscrit dans le cadre du projet Comores émergent qui vise à relier ses îles, permettant également aux personnes de se déplacer facilement avec leurs biens entre les îles, selon le média comorien « gazette des comores ». 

Paris et Moroni ont signé le 31 juillet 2023 un contrat de financement, d'une valeur de 5 millions d’euros pour la réhabilitation du port. Cette somme va compléter les 60 millions d’euros de la banque mondiale et les 20 millions d’euros de la BAD, a indiqué le média. 







 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique