Dimanche, 21 avril 2024
Economie > Economie >

L'Egypte reçoit un prêt de 250 millions de dollars pour soutenir le secteur pétrolier et agricole

Ghada Ismaïl, Mardi, 16 janvier 2024

La société financière africaine et la société islamique internationale de financement du commerce ont annoncé que le prêt contribuera à répondre aux priorités économiques de l’Égypte pour satisfaire ses besoins en produits pétroliers et alimentaires.

 Société financière africaine
Des produits alimentaires dans un supermarché en Egypte. Photo: Reuters

La société financière africaine (AFC), le premier fournisseur de solutions de financement d'infrastructures sur le continent, prête 250 millions de dollars au gouvernement égyptien conforme avec la charia, mardi 16 janvier, en partenariat avec la société islamique internationale de financement du commerce (ITFC).

Le crédit contribuera à répondre aux priorités immédiates de l’Égypte et renforcer l’économie du pays en finançant l’achat de produits pétroliers et de produits agricoles qui sont les principaux piliers de l’infrastructure économique égyptienne, selon la déclaration de la Société financière africaine.

Ce prêt d'un an sera réparti à parts égales entre deux grandes sociétés publiques : l’autorité pétrolière égyptienne, pour soutenir l’achat de carburant et de produits pétroliers, et l’autorité générale des produits d’approvisionnements pour soutenir l’amélioration de la sécurité alimentaire et économique grâce à l’importation de produits agricoles essentiels, comme le blé, le maïs, les huiles essentielles et le sucre.

"Nous sommes heureux de présenter ce crédit historique à l’Égypte, qui est un membre et qui contribuer dans la société financière africaine. Nous sommes impatients de poursuivre notre engagement, alors que nous soutenons le programme national de Vision 2030 dans le pays", a déclaré Samaila Zubairu, président-directeur général de l’AFC.

Il est à noter que la Société financière africaine et la Fondation islamique internationale ont accordé des prêts d’une valeur de 50 millions de dollars à l’Égypte en novembre 2022.

 « Faciliter ce financement pour l’Égypte confirme notre engagement à soutenir la croissance économique et la stabilité dans les États membres de l’organisation », a souligné Hani Salem Sonbol, directeur général de (ITFC).

L’Égypte a subi une hausse des prix du pétrole à la fin de l’année dernière.  Bien que la hausse des prix du carburant ait été prévisible par les banques d’investissement en raison de l’augmentation des prix du pétrole au niveau mondial, le taux de hausse a largement dépassé leurs prévisions.

Les prix des trois types d’essence pour les trois mois de novembre à janvier. Selon le communiqué publié par le ministère du Pétrole, le prix du litre d’octane 80 a augmenté de 8,25 livres égyptiennes à 10 livres., celui de l’octane 92 est passé de 10,25 livres à 11,50 livres et enfin l’octane 95 a augmenté de 11,50 à 12,50 livres par litre. Quant au diesel, le combustible utilisé dans les moyens de transport et le fonctionnement des usines, le comité a décidé de maintenir son prix à 8,25 livres le litre.

À la fin de l’année 2023, le manque de sucre sur le marché égyptien a récemment causé une hausse record du prix du kilo, atteignant 50 livres égyptiennes.

Et pour résoudre ce problème, le gouvernement égyptien augmente l'approvisionnement en sucre de 30% et distribue quotidiennement 1,5 tonne à chaque société de distribution gouvernementale pour stabiliser les prix du marché.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique