Mercredi, 17 juillet 2024
Economie > Economie >

L'objectif du gouvernement est d’atteindre un excédent primaire d’au moins 2,5 % par an du produit intérieur à moyen terme: ministre des Finances

Sabah Sabet , Mardi, 09 janvier 2024

L’objectif fondamental du président Abdel-Fattah Al-Sissi, dans le nouveau budget, est d’améliorer les conditions de vie des citoyens et de réduire autant que possible les effets de l’inflation, a déclaré Maait.

égyptien

Le ministre des Finances, Mohamed Maait, a déclaré mardi 9 janvier que le gouvernement s’engage à améliorer les salaires des fonctionnaires et des retraités et à augmenter les dépenses publiques dans le projet de budget 2024/2025. 

« L’objectif fondamental du président Abdel-Fattah Al-Sissi est d’améliorer les conditions de vie des citoyens et de réduire autant que possible les effets de l’inflation. Nous visons à compléter l'inititative vie décente pour amener le nombre de bénéficiares à 60% des Egyptiens », a déclaré Maait. Et d’ajouter que la priorité sera accordée aux secteurs de la santé et de l'éducation. « Ces deux secteurs sont à la base du développement humain », a-t-il assuré.

La réduction de la dette publique est un autre objectif important du gouvernement « Le gouvernement va plafonner les dépenses annuelles pour s’assurer que le ratio dette/PIB ne franchit pas le seuil des 85 % d'ici fin juin 2028 », affirmé Maait. Et d’ajouter : « Notre objectif est d’atteindre un excédent primaire d’au moins 2,5 % par an du produit intérieur à moyen terme ».

Le gouvernement a mis au point une stratégie qui sera remise à jour annuellement pour réduire le ratio et le service de la dette par rapport au produit intérieur brut et pour développer le marché des titres publics afin d’attirer davantage d'investisseurs.

Selon le ministre, le gouvernement entend promouvoir les investissements respectueux de l’environnement, échanger les dettes contre l’action climatique et diversifier les sources de financement.

Un autre objectif est d’attribuer un rôle plus important au secteur privé dans l’activité économique. « Nous mettrons en œuvre un paquet de réformes structurelles pour soutenir les secteurs prometteurs et optimiser l’exploitation des ressources » a-t-il conclu.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique