Mercredi, 24 avril 2024
Economie > Economie >

L'Egypte conclut un accord avec les Emirats pour l'exploitation du territoire de l'ancien siège du PND

Nasma Réda, Dimanche, 07 janvier 2024

Le Fonds souverain égyptien annonce de grands projets pour transformer des sites emblématiques du Caire, dont l'ancien siège du parti national, en attractions touristiques de premier plan.

s
Le bâtiment du Parti national après son incendie en 2011.

Ayman Soliman, le PDG du Fonds souverain égyptien, a annoncé le samedi 6 janvier qu'un groupe d'investissement des Émirats arabes unis, à la tête d'un consortium international, a conclu un accord pour exploiter le site de l'ancien siège du Parti National Démocratique (PND).

« Le projet consiste à la création d’un hôtel cinq étoiles en plus des bâtiments commerciaux et résidentiels dont des chambres ou appartements hôteliers trois étoiles », a dit Soliman lors de son intervention dans l'émission télévisée « Al-hekaya ». 

Situé à proximité du musée égyptien et du Nil, le siège du PND, appartenant à l'ancien président Mohammed Hosni Moubarak, couvre une surface de 16 000 mètres carrés. Ce bâtiment a été détruit par un incendie durant la révolution de 2011.

L'alliance émiratie « Arabian Gulf Investment », dirigée par Khalifa Saif Al Mehairbi, s'est associée à trois autres compagnies, dont une saoudienne et une anglaise, pour ce projet.

« Dans quelques jours, le Fonds souverain d’Egypte annoncera en détail le plan général du projet », a annoncé Soliman. 

Il a ajouté que l'objectif est d'augmenter le nombre de chambres d'hôtel au Caire à 2 600 pour doubler les nuits touristiques.

Ahmed Issa, ministre du Tourisme et des Antiquités, a noté que l'Egypte avait environ 215 000 chambres hôtelières en 2022, et vise à atteindre 250 000 chambres d'ici fin 2025.

Soliman a souligné que l'investissement dans le tourisme et les antiquités est un des quatre principaux départements du Fonds, créé en 2018 pour maximiser l'utilisation des actifs de l'État et attirer des investissements privés.

« L’Egypte exploitera tous les édifices officiels au Caire pour augmenter les chambres hôtelières et les nuits-touristiques », selon Soliman. 

En plus de ce site, le PDG a mentionné que le Fonds cible également le développement touristique de deux autres lieux importants au Caire : la place Tahrir et les environs du ministère de l'Intérieur.

Soliman a également mentionné un accord avec une alliance américano-émiratie pour transformer le complexe de la place Tahrir en un hôtel cinq étoiles, avec bureaux, restaurants et magasins.

De même, les anciens bâtiments du ministère de l'intérieur seront proposés à des investisseurs étrangers pour des projets touristiques.

Les Emirats arabes unis sont parmi les principaux partenaires économiques de l'Egypte, avec des investissements s'élevant à 7,8 milliards de dollars en Egypte, d'après des statistiques publiées en mai 2022.

Au cours des deux dernières semaines, l'Egypte a signé avec Abu Dhabi Ports, une société émiratie, deux contrats pour l'exploitation et le développement du terminal polyvalent Safaga 2 et de trois terminaux de croisière sur la mer Rouge.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique