Samedi, 13 avril 2024
Economie > Economie >

Le champ North Safa devrait produire 6 000 barils de pétrole par jour à compter de mi-janvier : ministre du Pétrole

Farah Alazzouni , Lundi, 01 janvier 2024

L'Egypte annonce des avancées significatives dans ses opérations pétrolières et gazières, avec de nouveaux projets de forage et de production, reflétant l'ambition du pays de renforcer sa position dans le secteur de l'énergie.

Ministre du Pétrole et des Ressources minérales

Le ministre égyptien du Pétrole et des Ressources minérales, Tarek El-Molla, a révélé le lundi 1er janvier 2024 que le champ pétrolier North Safa, situé dans le golfe de Suez, devrait commencer à produire environ 6 000 barils de pétrole par jour dès mi-janvier. Cette annonce marque le début d'un développement important dans le secteur énergétique égyptien.

La société Gulf of Suez Petroleum (GUPCO) a confirmé que l'exploitation du puits du champ North Safa débuterait dès le début de l'année.

Avec un plan ambitieux impliquant le forage de sept nouveaux puits, il est prévu que le taux de production du champ atteigne jusqu'à 12 000 barils par jour. La première phase de production a déjà permis d'extraire environ 2 500 barils par jour.

Il est important de souligner que la première phase de production initiale dans le champ de North Safa a été réalisée grâce à une collaboration entre plusieurs entreprises égyptiennes, dont Enppi, Petrojet et Offshore Petroleum Services. Ces dernières ont établi et installé la station de production et étendu deux lignes de production d'une longueur de 10 et 11 km, représentant un investissement total de 125 millions de dollars.

Les activités d'exploration pétrolière et gazière en mer Rouge ont également enregistré des progrès significatifs ces dernières années. Après la démarcation des frontières maritimes avec l'Arabie saoudite, l'Égypte a lancé sa première offre mondiale pour la recherche et l'exploration pétrolière et gazière dans cette région.

Des accords ont été signés avec trois grandes compagnies internationales - Chevron, Shell et Mubadala - pour opérer dans la région de la mer Rouge.

De plus, l'Égypte a lancé un programme ambitieux en collaboration avec des sociétés internationales de premier plan, telles que l'italienne ENI et les américaines Chevron, ExxonMobil, Shell et BP. Ce programme prévoit le forage de 35 nouveaux puits d'exploration de gaz naturel en Méditerranée et dans le Delta du Nil d'ici juillet 2025. Cette information a été partagée par Tarek El-Molla lors d'une interview avec l’agence de presse émiratie « WAMّ » en juillet.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique