Jeudi, 25 juillet 2024
Economie > Economie >

Le barrage Julius Nyerere en Tanzanie commencera à produire de l'électricité mi-février : El Sewedy company

Laila Ahmed , Jeudi, 28 décembre 2023

Le taux de réalisation du barrage qui est construit par un consortium de deux sociétés égyptiennes, Arab Contractors et El Sewedy Electric, atteint 94,5%.

s
Le barrage Julius Nyerere en Tanzanie. Photo : Page Elsewedy Electric

Le barrage Julius Nyerere en Tanzanie, devrait produire de l'électricité mi-février 2024, déclare Ahmed El Sewedy, PDG d'El-Sewedy Electric, l'un des membres du consortium, composé de deux sociétés égyptiennes, avec Arab Contractors, qui a construit le barrage, cité dans un communiqué du Conseil des ministres égyptien, jeudi 28 décembre.    

« Le taux de réalisation du barrage a atteint 94,5%, les tests ont commencé et le démarrage de la production électrique est prévu mi-février », a expliqué El Sewedy. 

« Le réservoir, d'une capacité de 34 milliards de mètres cubes une fois achevé, a déjà été rempli à hauteur de 14 milliards de mètres cubes, ce qui permet aux turbines du barrage de commencer à fonctionner », a précisé El-Sewedy, le 23 septembre. 

Avec une capacité de 2 115 mégawatts, ce projet vise à produire 6,3 millions mégawatts/heure par an, répondant ainsi aux besoins énergétiques d'environ 17 millions foyers tanzaniens, en plus de contrôler les inondations et à améliorer l'agriculture, selon la compagnie. 

La construction a débuté en 2019 après la conclusion du contrat de 2,9 milliards de dollars entre le consortium égyptien et le gouvernement tanzanien en décembre 2018. 

D’autre part, El Sewedy a révélé que des travaux sont actuellement en cours pour établir une zone industrielle sur une superficie de 2,5 millions de mètres carrés dans la ville tanzanienne de Dar es Salaam, représentant ainsi un modèle de coopération intra-africaine.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique