Mardi, 23 avril 2024
Economie > Economie >

Le déficit commercial non-pétrolier de l’Egypte diminue de 15 % au troisième trimestre 2023 : cabinet

Rim Darwich , Lundi, 18 décembre 2023

Parmi les pays du BRICS, la Chine est restée le plus grand importateur de produits égyptiens non-pétroliers au troisième trimestre 2023

s
Une photos de conteneurs. Archives Photo : REUTERS

Le déficit commercial non pétrolier de l’Egypte a diminué de 15 % pour atteindre 9,1 milliards de dollars au troisième trimestre 2023, contre 10,7 milliards de dollars au trimestre correspondant de 2022, selon les données publiées lundi 19 décembre par le Centre d’information et d’aide à la décision (IDSC) du cabinet ministériel.

L'IDSC a attribué cette baisse à une réduction de 4,3 % des importations non pétrolières, qui se sont élevées à 17,6 milliards de dollars au cours du trimestre juillet-septembre 2023, contre 18,4 milliards de dollars pour la même période de 2022.

L’Egypte a connu une augmentation de 10,4 % de ses exportations non-pétrolières, atteignant 8,5 milliards de dollars au troisième trimestre 2023, contre 7,7 milliards de dollars au même trimestre de 2022, comme le souligne le bulletin trimestriel du centre sur les exportations de marchandises non-pétrolières.

La Chine est le partenaire commercial le plus important de l'Egypte au cours de cette période, avec un volume commercial de 3,4 milliards de dollars, suivie de près par les Etats-Unis avec un volume commercial de 1,6 milliard de dollars.

Le bulletin a également souligné une augmentation de 3,8 % de la balance commerciale non pétrolière entre l'Egypte et les pays BRICS, atteignant 5,5 milliards de dollars au troisième trimestre 2023, contre 5,3 milliards de dollars sur une base annuelle.

Les exportations non-pétrolières de l'Egypte vers les pays du BRICS ont totalisé 392,1 millions de dollars au troisième trimestre 2023, reflétant une légère augmentation de 0,5 % par rapport aux 390,3 millions de dollars du même trimestre 2022.

Parmi les pays du BRICS, la Chine est restée le plus grand importateur de produits égyptiens non pétroliers au troisième trimestre 2023, avec une valeur de 116,6 millions de dollars, suivie par le Brésil avec 100,1 millions de dollars, tandis que l'Afrique du Sud a enregistré la valeur la plus faible en millions de dollars, à 30,2 millions de dollars, selon le bulletin.

Le déficit commercial global de l'Egypte avait augmenté de 10,3 % en septembre, s'élevant à 3,24 milliards de dollars, contre 2,84 milliards de dollars en septembre 2022, selon les données publiées par l'Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS).

Néanmoins, le déficit commercial de l'Egypte a connu une baisse significative de 23,59 % au cours de l'exercice 2022/2023, principalement en raison de la diminution significative des importations non pétrolières, selon la Banque Centrale d’Egypte.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique