Mardi, 25 juin 2024
Economie > Economie >

Al-Futtaim étend ses investissements en Egypte de 3,5 milliards de livres

Nasma Réda, Dimanche, 17 décembre 2023

Majid Al-Futtaim, géant émirati du commerce, prévoit d'ouvrir 144 succursales suplémentaires dont 50 nouvelles succursales Carrefour en Egypte dans les deux prochaines années, marquant un investissement significatif dans le secteur de la distribution d'ici 2030.

s
Carrefour, succursale de la firme de Majid Al Futtaim, en Egypte. Photo : AFP

Majid Al-Futtaim (MAF), une firme émiratie influente, a annoncé un plan ambitieux d'expansion en Egypte, visant à ouvrir 50 nouvelles succursales de la chaîne Carrefour avec un investissement de 2,2 milliards de livres égyptiennes. Cette annonce, faite le 17 décembre, s'inscrit dans la stratégie de croissance de la firme dans le pays.

« Le nombre de magasins Carrefour en Egypte dépasse les 70 succursales. C’est le deuxième pays le plus important du monde arabe, après les Emirats arabes unis, à accueillir cette marque», a déclaré Hanny Weiss, PDG de Majid Al Futtaim, en marge de la conférence « COP28 » aux Emirats Arabes Unis.

En plus de Carrefour, MAF a également dévoilé son projet d'ouvrir 144 succursales de «Supeco International Stores» en Egypte, avec des investissements prévus de 3,5 milliards de livres d’ici 2030.

Supeco, une chaîne de supermarchés économiques, allie le modèle traditionnel de supermarché à celui de magasins tels que Carrefour. Actuellement, seules quatre succursales Supeco existent en Egypte, mais MAF a de grandes ambitions pour ses chaînes de magasins, visant des ventes cumulées de 100 milliards de livres dans les années à venir.

Weiss a également évoqué les investissements passés et futurs du groupe, révélant que MAF a investi près de 2,5 milliards de dollars (77 milliards de livres) en Egypte au cours des 20 dernières années. Il envisage d’injecter 20 milliards de livres supplémentaires dans de nouveaux projets ainsi que dans l’expansion et la rénovation des centres commerciaux et de loisirs existants jusqu’en 2030.

Cependant, le groupe a connu une baisse de profits en Egypte au premier semestre de 2023, avec des bénéfices tombant à 36 millions de dirham émirati (303 millions de livres), contre 163 millions (1 371 millions de livres) à la même période l'année dernière.

De plus, les actifs totaux de MAF en Egypte ont diminué à 2,23 milliards de dirham émirati (19 milliards de livres) de 2,78 milliards dirham émirati (23 milliards de livres) fin juin 2022.

Pour atténuer les risques financiers liés aux fluctuations des taux de change, MAF a investi dans des bons du Trésor des banques égyptiennes et a procédé à des emprunts auprès de ses filiales, tout en s'assurant que les remboursements des prêts soient effectués en avance en devises étrangères.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique