Mardi, 23 avril 2024
Economie > Economie >

Le gouvernement égyptien prolonge de 3 mois l'interdiction d'exporter le sucre

Laila Ahmed , Jeudi, 14 décembre 2023

Suite à une hausse continue du prix du sucre, le gouvernement avait décidé d'interdire l'exportation du sucre en mars 2023, et a prolongé l'interdiction de 3 mois supplémentaires, en juin puis en septembre.

s
Un boulanger prépare des pâtisseries au Caire avec du sucre. Photo archives : Reuters

Le ministère du Commerce et de l'Industrie égyptien a décidé d'interdire l'exportation du sucre pour une période de 3 mois supplémentaires, selon le Journal Officiel du jeudi 14 décembre. 

Le gouvernement a décidé, en mars dernier, d'interdire l'exportation du sucre pour une durée de 3 mois, à l'exception des quantités excédentaires par rapport aux besoins du marché local.

En juin dernier, le gouvernement a prolongé l'interdiction de 3 mois supplémentaires.

Afin de combler le fossé entre la production et la consommation de sucre sur le marché égyptien, le ministère de l'Approvisionnement et du Commerce Intérieur a annoncé mardi 5 décembre que les quantités de sucre fournies au marché ont augmenté de 30%.

« Le sucre sera disponible dans les chaînes de distribution. Entre 8 000 et 10 000 tonnes de sucre seront fournies chaque jour », a précisé le porte-parole officiel du ministère, le 7 décembre. 

Cette mesure vise à alimenter les marchés, et à stabiliser les prix pour le vendre le kilo de sucre au citoyen à 27 livres égyptiennes après une hausse record du prix du kilo, atteignant plus de 50 livres égyptiennes.

L'Egypte consomme environ 3,2 millions de tonnes de sucre par an, dont près de 15% est importé.

Le gouvernement s’est mis d’accord avec les sociétés de production que le prix de vente du sucre soit compris entre 24 et 25 livres le kilo à partir de 2024. « C’est un prix équitable, la crise actuelle est due au fait que le secteur privé a cessé d’importer le sucre après la hausse des prix mondiaux au cours des six derniers mois » a annoncé le ministre de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur, Ali Al-Mosselhi, le 2 décembre. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique