Vendredi, 01 mars 2024
Economie > Economie >

L'inflation en Egypte ralenlit à 34,6 % en novembre

Dalia Farouq , Dimanche, 10 décembre 2023

Le taux d'inflation en Egypte a ralenti de 1,2% en novembre par rapport à octobre dernier.

s
L’Agence Centrale de Mobilisation et de Statistiques publiques (CAPMAS) Photo : Al-Ahram

L’Agence Centrale de la Mobilisation et des Statistiques publiques (CAPMAS) a confirmé, dimanche 10 décembre, le repli de l’inflation en Egypte en novembre, à 34,6 % sur un an contre 35,8 % en octobre.

Ce repli est dû au ralentissement de la hausse des prix de la viande et du poulet (1,5%), des fruits (-3,5%), des légumes (-4.7%), des services de transport (-2.3%) et des services hôteliers (-0.3%) et, dans une moindre mesure, la hausse plus faible des prix des autres produits alimentaires comme les grains, le pain et le poisson a également freiné l’inflation, précise le CAPMAS.

Selon les statistiques du CAPMAS, la croissance des prix dans les villes a chuté sur une base mensuelle à 0,9% en novembre, contre 1,2% en octobre dernier. Sur l’ensemble du pays, les prix à la consommation ont ralenti pour atteindre 36,4 % en novembre, contre 38,5 % en octobre.

Cependant, selon le CAPMAS, les pressions inflationnistes exercées par les prix des aliments et des boissons se poursuivent. Le taux d’inflation en Egypte s’était accéléré régulièrement depuis juin pour atteindre des niveaux records en août dernier avec 37,4 % à cause de la guerre en Ukraine et trois dévaluations monétaires depuis mars 2022 qui ont réduit de moitié la valeur de la livre égyptienne.

Le gouvernement a pris des mesures pour freiner cette hausse. Et la Banque centrale d’Egypte a adopté une politique de resserrement monétaire.

De son côté, le gouvernement s’est mis d’accord avec les producteurs privés de réduire les prix de certains produits alimentaires de 15 à 25 % pendant six mois pour lutter contre l’inflation.

 

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique