Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Ahmad Al-Naggar membre du Comité économique du (PLJ) : « L’objectif est de parvenir à une loi consensuelle »

Dahlia Réda, Lundi, 14 janvier 2013

Ahmad Al-Naggar, membre du Comité économique du Parti Liberté et Justice (PLJ) et responsable du dossier des soukouk islamiques.

Ahmad Al-Naggar
Ahmad Al-Naggar

Al-Ahram Hebdo : Quelle est la philosophie sur laquelle se base le projet de loi du PLJ ?
Ahmad Al-Naggar : La philosophie de notre projet de loi se base sur le lancement des soukouk islamiques, afin de pouvoir financer les différents projets, gouvernementaux ou privés. Ce genre de financement vise à créer de nouveaux projets en garantissant aux porteurs des soukouk des profits calculés en fonction de la participation au projet.

— Quelles seront les principales conséquences de cette loi ?
— Beaucoup de projets d’infrastructure seront développés conformément au projet de loi des soukouk, à l’exemple des aéroports qui représentent des opportunités d’investissements pour ce système. Il en est de même pour les projets d’infrastructures sociales, à l’exemple des écoles et des hôpitaux. Là, l’Etat sera l’intermédiaire entre la compagnie qui investira et le bénéficiaire. Ces soukouk contribueront à atténuer le déficit budgétaire par l’introduction de sommes qui devraient être comprises entre 10 et 46 milliards de L.E.

— Y a-t-il une date pour la finalisation de ce projet ?
— J’attends à ce que la loi sur les soukouk soit approuvée dans un délai de 2 mois par le Conseil consultatif, qui est en charge provisoirement du pouvoir législatif. La loi est presque prête, il ne reste qu’un petit nombre de clauses à finaliser. Ce projet de loi a été élaboré par 3 partis essentiels : le Parti Liberté et justice, le parti d’Al-Nour (salafiste, ndlr) et l’association égyptienne pour le financement islamique.
Il sera discuté lors d’une assemblée générale où le gouvernement et les différents partis seront présents dans l’objectif de parvenir à une loi consensuelle évitant les clauses qui suscitent la controverse.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique