Mardi, 28 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Economie en bref

Lundi, 07 janvier 2013

Egypte
FMI

Une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) était lundi en Egypte pour poursuivre les négociations du crédit de 4,8 milliards de dollars avec le gouvernement égyptien. Cette visite s’est inscrite au lendemain du remaniement ministériel lors duquel le ministre des Finances, Momtaz Al-Saïd, a été remplacé. Ce dernier avait joué un rôle important concernant l’élaboration du programme de réforme économique. Le nouveau ministre, Al-Morsi Al-Sayed Hégazi, professeur d’économie islamique, a annoncé lors de sa nomination son intention de conclure l’accord avec le FMI au plus vite. Les négociations avaient été suspendues suite aux violences au Caire début décembre dernier. Elles interviennent aussi comme suite à la dépréciation de la L.E. face au dollar. Des augmentations des taxes ont été prévues par le gouvernement, ce qui aura sans doute un effet positif sur les négociations.

Visite

Le président Morsi entamera le 29 janvier une visite en Allemagne et en France. Une délégation d’environ 50 hommes d’affaires accompagnera le président pour rechercher des coopérations dans le domaine des technologies, de l’énergie ainsi que pour attirer des investissements dans le domaine des infrastructures.

Règlement des conflits

Le ministre de l’Investissement, Ossama Saleh, a fait appel au président de la République, Mohamad Morsi, afin d’accélérer la signature des accords de conciliation avec les investisseurs arabes, en particulier l’entreprise émiratie Damac. Les accords sont tous prêts à être signés par le gouvernement.

Taxes

L’Organisme des taxes a annoncé avoir recollecté 98 milliards de L.E. au cours du premier semestre de l’année fiscale 2011-2012. Les revenus ont atteint 58,3 milliards de L.E. contre 44,3 au cours de la même période de l’année dernière. Les taxes sur les ventes ont également augmenté de 3,5 milliards pour atteindre 39,2 milliards de L.E.

Conférence

L’Association égyptienne pour le développement des affaires Ebdaa, présidé par l’homme d’affaires islamiste Hassan Malek, organise aujourd’hui une conférence sur les nouvelles taxes sur les ventes et les impôts sur le revenu. Des responsables du ministère des Finances, du Conseil consultatif et des comités économiques y assisteront.

Rapport

L’Egypte occupe la 17e position sur 25 pays, en tant que pays investissant dans le domaine de la technologie d’information et de télécommunications, selon le rapport international mesurant l’indice de la technologie dans les pays qui en possèdent des réseaux, publié par la société internationale Ericsson. L’Egypte est ainsi le 2e pays arabe, après les Emirats unis, présent dans l’indice.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique