Dimanche, 14 juillet 2024
Economie > Energie >

L’Egypte payera 20 % de ses dus aux entreprises pétrolières étrangères en juin 2024

Maha Salem , Mardi, 21 mai 2024

Le montant des dus de l’Autorité générale du pétrole égyptienne aux entreprises pétrolières travaillant en Egypte s’élève à 4,5 milliards de dollars. L’Egypte vise à augmenter sa production de gaz naturel d’environ 8 % au cours de l’année fiscale 2024-2025.

Egypte
Des raffineries de pétrole en Egypte. Photo : Egypt Oil and Gas site

Le gouvernement égyptien envisage de payer 20 % de ses dus aux sociétés pétrolières et gazières étrangères opérant dans le pays en juin prochain, selon deux responsables pétroliers proches du dossier qui se sont entretenus avec le site saoudien Asharq Bloomberg et ayant requis l’anonymat.

Selon un rapport du Fonds monétaire international, les arriérés de l’Autorité Générale du Pétrole aux entreprises étrangères s’élèvent à 4,5 milliards de dollars.

Ces sociétés travaillent dans l'exploration, le forage et l'extraction de pétrole et du gaz en Egypte.

Déjà, l'Egypte a pu payer 1,5 milliard de dollars aux entreprises pétrolières étrangères en mars dernier après avoir reçu les investissements émiratis du projet de Ras Al-Hikma et suite à quelques financements internationaux de diverses institutions.

L’Egypte cherche à payer ses arriérés envers les sociétés pétrolières étrangères opérant dans le pays et tente d’augmenter sa production de gaz naturel d’environ 8 % au cours de l’année fiscale 2024-2025, pour atteindre une moyenne de 5,7 milliards de pieds cubes par jour, contre 5,3 milliards durant l'année fiscale actuelle. Cette augmentation vise à répondre à ses besoins quotidiens.

Le mois dernier, l’Egypte a commencé à acheter des cargaisons de gaz naturel liquéfié, une mesure rare pour éviter les coupures de l’électricité dans le pays. La société gouvernementale EGAS a récemment acheté au moins une cargaison de gaz naturel liquéfié. Cette dernière a été livrée à la station de gazéification d'Aqaba en Jordanie, avant de l'acheminer par gazoduc vers l'Egypte.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique