Samedi, 15 juin 2024
Economie > Energie >

Décodage - Al-Dabaa, une impulsion au projet électrique de l'Egypte

Dalia Farouq , Mardi, 23 janvier 2024

A l'occasion du coulage de béton de l'unité 4 de la centrale nucléaire d'Al-Dabaa, retour sur les pricipales caractéristiques de ce projet en questions réponses.

s
Les travaux en cours dans la centrale nulcéaire d'Al-Dabaa/ Source l'autorité égyptienne des centrales nucléaires.

 

Où est situé la centrale nucléaire d’Al-Dabaa ?

Premier projet nucléaire d’Egypte, la centrale nucléaire d’Al-Dabaa (NPP), en construction sur une superficie de 12000 feddans, est située dans la région qui porte le même nom dans le gouvernorat de Matrouh, sur la côte méditerranéenne, à environ 300 kilomètres au nord-ouest du Caire.

Le choix de ce site a été approuvé par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en août 2010. Al-Dabaa se trouve à proximité des interconnexions ferroviaires et routières. La région a une faible activité sismique, en plus d’une alimentation suffisante en eaux pour les besoins du refroidissement.

Quel est le contexte historique du projet ?

Le projet nucléaire d’Al-Dabaa fait partie du programme nucléaire égyptien, qui a été lancé pour la première fois en 1954. Le site d’Al-Dabaa a été choisi en 1983. Quant à la décision de la construction, elle a été annoncée en octobre 2007.

Le développement a été interrompu en raison de la révolution de 2011.

Quand la construction de la centrale a-t-elle été approuvée ?

La première étape de l’étude technique préliminaire a été réalisée en 2016, tandis que les relevés hydrographiques et hydrologiques ont été effectués en 2017.

C’est en 2019 que le site a été définitivement approuvé par l’Autorité égyptienne de réglementation nucléaire et radiologique, tandis que le permis de construction de la première unité de la centrale a été délivré en juin 2022.

Quelle sera la capacité de la centrale ?

La centrale nucléaire d’Al-Dabaa comprendra quatre réacteurs à eau (REP) d’une capacité totale de 4,8 GW, ce qui représente 50 % de la capacité de production électrique de l’Egypte. Les réacteurs utilisés sont des réacteurs de troisième génération entièrement conformes aux normes internationales de sécurité (exigences de l’AIEA pour Fukushima). Ils sont conçus pour résister au crash d’un avion de 400 tonnes ou aux tremblements de terre jusqu’à une intensité de 9 sur l’échelle de Richter.

Quelle compagnie se chargera de la construction de la centrale d’Al-Dabaa ?

L’Egypte a signé un accord en 2015 avec la société d’Etat russe ROSATOM (Russian State Atomic Energy Corporation) pour construire, financer et exploiter la centrale nucléaire. Le contrat prévoit également la fourniture du combustible nucléaire pendant toute la durée de vie de la centrale et une assistance pour son entretien pendant les dix premières années d’exploitation.

ROSATOM construira également des conteneurs pour stocker le combustible usé. La centrale d’Al-Dabaa sera détenue et exploitée par l’Autorité des centrales nucléaires d’Egypte (NPPA).

Quels sont les travaux exécutés jusqu’à présent ?

Rosatom a commencé la construction des unités 1 et 2 en juillet et novembre 2022, suivie du coulage du premier béton pour l’unité 3 en mai 2023. En octobre dernier, l’installation de la première unité lourde de la centrale a été effectuée. Il s’agit de l’installation d’un récupérateur de corium, un dispositif qui récupère le corium généré en cas de fusion accidentelle d’un réacteur. Sa fabrication a pris environ 14 mois en Russie.

Quand est ce que le projet entrera en service ?

La première unité devrait entrer en vigueur en 2026 et la centrale fonctionnera à pleine capacité d’ici 2030.

Qu’en est-il du financement du projet ?

La Russie financera environ 85% du coût de construction du projet nucléaire d’Al-Dabaa qui s’élève à 30 milliards de dollars. Elle fournira un prêt de 25 milliards de dollars, en vertu d’un accord de financement signé entre le ministère des Finances d’Egypte et celui de la Fédération de Russie. Le prêt est remboursable sur une période de 22 ans à un taux d’intérêt de 3% par an. Les 15 % restants seront collectés par l’Egypte auprès d’investisseurs privés.

Quel sera le rendement du projet d’Al-Dabaa ?

La Centrale nucléaire d’Al-Dabaa donnera un énorme coup de pouce au développement économique et technologique en Egypte, affirme l’ancien chef de l’Autorité égyptienne des centrales nucléaires (NPPA) Ali Abdel-Nabi. « Cette industrie sera introduite dans les usines égyptiennes, ce qui contribuera à élever le niveau des industries pour arriver au niveau de la mondialité et par conséquent augmenter les opportunités d’exportation et le revenu national en devises fortes et va accroitre les opportunités de travail. Ainsi, la possession de la technologie nucléaire contribuera à la réalisation des objectifs du plan de développement durable de l’Egypte 2030 et placera l’Egypte au rang des Etats développés », ajoute-t-il.

Al-Dabaa est la centrale nucléaire de production d’électricité la plus avancée d’Afrique, elle devrait stimuler l’économie et le développement industriel du pays non seulement grâce à l’électricité qu’elle générera, mais aussi avec les plus de 50 000 emplois qu’elle créera.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique