Dimanche, 26 mai 2024
Economie > Energie >

L’Egypte signe un accord d’usufruit pour la production de l’énergie éolienne d’une capacité de 1,1 gigawatt

Racha Darwich , Mercredi, 10 janvier 2024

L’Egypte adopte un plan ambitieux pour accroître la part des énergies renouvelables dans son équation énergétique pour atteindre 42 % en 2030.

s
La ferme éolienne de Zaafarana à 124 km au sud de Suez. Photo: AFP

Le premier ministre, Mostafa Madbouly, assiste, mercredi 10 janvier 2024, à la signature d’un accord d’usufruit pour le projet de production d’énergie éolienne dans le Golfe de Suez et Jabal Al-Zeit avec des investissements de 1,5 milliard de dollars et une capacité de 1,1 gigawatt.

Il s’agit du plus important projet du genre pour la production de l’énergie éolienne dans la région du Moyen-Orient et l’un des plus grands au monde. L’accord a été signé par l’Autorité du développement et de l’exploitation des énergies nouvelles et renouvelables et un consortium dirigé par la compagnie saudienne Aqua Power, qui comprend la compagnie égyptienne Hassan Alam Utilities.

Après la signature, le ministre de l’Electricité et de l’Energie renouvelable, Mohamed Shaker, a déclaré que le projet contribuera à la réduction des émissions de dioxyde de carbone de 2,4 millions de tonnes par an, à économiser près de 840 000 tonnes de carburant par an, à créer près de 6 000 emplois directs et indirects et à assurer de l’électricité à environ 1 million de foyers.

Le projet devra utiliser les turbines éoliennes les plus sophistiquées dont la hauteur s’élève à 200 mètres.

L’Egypte adopte un plan ambitieux pour accroître la part des énergies renouvelables dans son équation énergétique pour atteindre 42 % en 2030, soit 500 mégawatts et 50 % en 2040.

Dans ce contexte, l’Egypte consacre des superficies de 173 000 km2 pour l’installation des centrales éoliennes d’une capacité totale allant jusqu’à 350 000 mégawatts, soit 10 fois la charge maximale actuelle du réseau électrique national, alors que 30 000 km2 sont actuellement exploités pour la production des énergies solaires et éoliennes.

La plupart des terres consacrées à la production des énergies renouvelables se trouvent dans les gouvernorats de la Haute-Egypte dans le cadre du plan de leur développement afin d’attirer les investissements dans ces gouvernorats et améliorer leur niveau de vie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique