Mardi, 23 avril 2024
Economie > Energie >

Les exportations égyptiennes de gaz naturel ont baissé de 2 milliards de dollars au premier trimestre de 2023/2024

Laila Ahmed , Vendredi, 05 janvier 2024

Le gouvernement avait décidé de suspendre l'exportation du gaz naturel pour subvenir à la consommation locale pendant les mois d'été.

s
Des raffineries de pétrole en Egypte. Photo : Egypt Oil and Gas site

Les exportations égyptiennes du gaz naturel ont baissé de 2 milliards de dollars lors du premier trimestre de l’année fiscale 2023/2023 sur un an, selon les chiffres annoncés par la Banque Centrale d’Egypte (BCE) le jeudi 4 janvier.

Selon la balance des paiements du premier trimestre de cette année fiscale (juillet à septembre 2023), les exportations des produits pétroliers ont chuté de 2,1 milliards de dollars à 1,6 milliard de dollars, soit une baisse de 56,76%

« Cette baisse est due à la réduction des exportations de gaz naturel de 2 milliards de dollars et de produits pétroliers de 393,8 millions de dollars en raison de la baisse des quantités exportées et des prix mondiaux », selon la BCE. 

Les exportations de pétrole brut, quant à elles, ont augmenté de 299,6 millions de dollars, en raison de l'augmentation des quantités exportées, a ajouté le communiqué.

Le gouvernement avait annoncé l’arrêt des exportations du gaz naturel depuis le début de l’été dernier en raison des consommations record d’électricité causées par la chaleur.   

Cette canicule a causé le délestage (coupure d’électricité) pour faire face au manque de ressources.

Une stratégie qui est encore en continu afin d’économiser le gaz naturel, nécessaire pour le fonctionnement des stations d’électricité, et de reprendre son exportation qui est une importante source de devises étrangères.

L’Egypte souffre d’un manque de ses réserves en devises étrangères en raison des perturbations géopolitiques qui ont causé la sortie de dizaines de milliards de dollars lors des deux dernières années.

D’autre part, les importations des produits pétroliers ont baissé de 891,1 millions de dollars, pour s'établir à seulement 2,9 milliards de dollars. Tandis que les importations du gaz naturel ont augmenté de 142 millions, a ajouté la BCE.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique