Lundi, 24 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Consolider l’intégration panafricaine

Amani Gamal El Din , Mardi, 14 novembre 2023

La 3e édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023), qui s’est tenue au Caire du 9 au 15 novembre, a été l’occasion de renforcer l’intégration économique continentale.

Consolider l’intégration panafricaine

La troisième édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023) a été organisée cette semaine au Caire par la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), en collaboration avec la Commission de l’Union Africaine (CUA) et le Secrétariat de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF).

Dans son allocution le 13 novembre, le président Abdel-Fattah Al-Sissi a déclaré : « L’intégration panafricaine est primordiale, d’autant plus que nous détenons un potentiel économique et des ressources énormes dans tous les domaines. Mais, c’est la coordination qui nous manque avec le soutien des entreprises. J’aimerais adresser mes remerciements à tous les participants, surtout le président de l’Afreximbank, Benedict Oramah. Je voudrais remercier tous les participants et réitérer que nous sommes prêts à tout moment en Egypte de jouer un rôle positif pour le bien-être du continent ».

Etaient également présents les délégués de 57 Etats, 35 000 visiteurs, des dirigeants des secteurs privé et public et des investisseurs. La rencontre a été une occasion de renforcer les liens d’un marché africain jeune et vaste, elle projette de faciliter des transactions et des investissements de l’ordre de 43 milliards de dollars et d’exploiter le potentiel d’un marché continental unique de 1,4 milliard d’individus et d’un PIB de plus de 2,5 trillions de dollars.

Les sessions principales de la Foire ont débattu des contraintes et des solutions requises à l’avancée du continent au niveau de la croissance économique. D’autres événements se sont tenus en marge, comme Creative Africa Nexus (CANEX), rassemblant des artistes africains dans les domaines des arts plastiques, de la chanson, de l’art culinaire, de la mode, de l’artisanat, etc., ou les plateformes de commerce électroniques entre les entreprises et entre celles-ci et les gouvernements, ainsi que les journées des pays, en plus de la foire virtuelle, la foire de l’automobile et le programme des start-up de l’Union africaine.

La Foire a témoigné d’un flux de capitaux estimé à environ 10 milliards de dollars, à travers la signature d’une dizaine d’accords de partenariat entre Afreximbank et les grandes institutions financières et entreprises comme Exodus and Company, FDH Bank Malwai-ATEX, Ora SPV/Vista group, Lilium Gold ente autres. Un financement d’un montant de 500 millions de dollars a été octroyé aux sociétés égyptiennes Elsewedy Electric et Arab Contractors pour soutenir leurs projets d’infrastructures en Afrique.

Afreximbank a, entre autres, également accordé un financement à Exodus de 141 millions de dollars pour le développement des infrastructures à Botswana, au Mozambique et au Zimbabwe. Un 2e accord de 10 millions de dollars a été signé entre FDH Bank et le Malawi pour l’achat d’engrais et de produits chimiques. Le 3e financement est de 141 millions de dollars accordé au Vista Group Nigeria qui opère dans 27 Etats africains.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique