Mardi, 23 avril 2024
Economie > Energie >

Quatre grands projets

Hanaa Al-Mekkawi , Mercredi, 11 mai 2022

Plusieurs projets de transport en commun fonctionnant à l’énergie propre sont en construction en Egypte.

Quatre grands projets
Chacune des deux lignes du monorail du Caire transportera 4 500 passagers par heure.

 L’une des caractéristiques les plus importantes des projets de transport intelligent en cours en Egypte est qu’ils sont respectueux de l’environnement, conformément à l’approche égyptienne en matière de transport et d’économie verte visant à réduire les émissions de carbone et les taux de pollution, afin de réduire l’impact du changement climatique.

Les principaux projets de transport vert qui sont actuellement en construction en Egypte sont les suivants :

— Le RTL, un train léger qui desservira les régions de l’est du Caire. Le trajet part de la station à correspondance Adli Mansour, située parallèlement à la route Le Caire-Ismaïliya, pour relier toutes les villes de l’est du Caire (Al-Salam, Al-Obour, Al-Mostaqbal, Al-Chorouq et Badr), avant de se diriger vers le nord jusqu’à la ville du 10 de Ramadan, ainsi que vers le sud jusqu’à la Nouvelle Capitale administrative, puis la ville sportive internationale. Le trajet du train, divisé en quatre étapes, s’étend sur une longueur de 103,3 km, avec 19 stations.

— Le train électrique (passagers et marchandises) reliant la ville d’Al-Aïn Al-Sokhna sur la mer Rouge à la ville méditerranéenne de Marsa Matrouh (ouest). Il desservira également la Nouvelle Capitale administrative, la ville du 6 Octobre, la gare ferroviaire de Moharram Bey à Alexandrie et Al-Alamein. Le trajet est d’environ 660 km de long, avec 21 stations.

— Le train électrique Louqsor-Hurghada. Avec 7 stations, dont Qous, au gouvernorat de Qéna, et le port de Safaga sur la mer Rouge, il est d’une longueur de 297 km.

— Deux lignes de monorail avec une longueur totale de 98,5 km. La première, à l’est du Caire, s’étend du quartier de Madinet Nasr à la Nouvelle Capitale administrative, en passant par la région d’Al-Tagammoe. La seconde ligne, à l’ouest du Nil, desservira la région du 6 Octobre et ses alentours jusqu’à la route désertique Le Caire-Alexandrie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique