Mercredi, 24 juillet 2024
Economie > Monde >

Le taux de chômage mondial devrait légèrement diminuer en 2024, selon l'OIT

AFP , Mercredi, 29 mai 2024

s
Organisation internationale du Travail. Photo : X

Le taux de chômage dans le monde devrait légèrement diminuer cette année et s'inscrire à 4,9%, a estimé mercredi 29 mai, l'Organisation internationale du travail (OIT), qui tablait précédemment sur une hausse de ce taux par rapport à 2023.

L'OIT avait auparavant estimé que le taux de chômage mondial grimperait à 5,2% cette année, après 5% en 2023.

Mais cette petite embellie attendue ne doit pas faire oublier que "les inégalités sur les marchés du travail persistent, les femmes des pays à faible revenu étant particulièrement touchées", a souligné l'OIT.

Pour 2025, l'organisation table sur une stabilisation du taux de chômage à 4,9%, selon ses prévisions révisées.

L'OIT estime que le "déficit d'emplois" - qui mesure le nombre de personnes sans emploi mais qui souhaitent travailler - concernera cette année 402 millions de personnes. Ce chiffre inclut 183 millions de personnes comptabilisées comme chômeurs.

"Malgré nos efforts pour réduire les inégalités dans le monde, le marché du travail reste inégal, en particulier pour les femmes", a déclaré le directeur général de l'OIT, Gilbert F. Houngbo, cité dans un communiqué.

Pour "parvenir à une reprise durable dont les bénéfices sont partagés par tous, nous devons travailler à des politiques inclusives qui prennent en compte les besoins de tous les travailleurs", a-t-il jugé.

"Nous devons placer l'inclusion et la justice sociale au coeur de nos politiques et de nos institutions. Sans cela, nous n'atteindrons pas notre objectif de garantir un développement fort et inclusif", a-t-il ajouté.

Les chiffres détaillés du rapport de l'OIT montrent que les femmes, en particulier dans les pays à faible revenu, sont touchées de manière disproportionnée par le manque d'opportunités.

Le déficit d'emplois pour les femmes dans les pays à faible revenu atteint "le chiffre frappant de 22,8%, contre 15,3% pour les hommes", note l'OIT.

En revanche, dans les pays à revenu élevé, ce taux est de 9,7% pour les femmes et de 7,3% pour les hommes, précise-t-elle.

Mais "ces différences ne sont que la +partie émergée de l'iceberg+, car les femmes sont nettement plus nombreuses que les hommes à être complètement détachées du marché du travail", signale l'organisation.

Au niveau mondial, 45,6% des femmes en âge de travailler auront un emploi en 2024, contre 69,2% des hommes, d'après l'OIT.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique