Jeudi, 18 avril 2024
International > Afrique >

Présidentielle reportée au Sénégal: l'UA appelle au "dialogue"

AFP, Lundi, 05 février 2024

Le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a appelé lundi les Sénégalais à régler leur "différend politique par la concertation, l'entente et le dialogue", après les tensions et violences provoquées par le report de l'élection présidentielle.

s
Des gendarmes sénégalais patrouillent sur une route lors de manifestations convoquées par les partis d’opposition à Dakar le 4 février 2024, pour protester contre le report de l’élection présidentielle. Photo : AFP

Exprimant sa "préoccupation" sur ce report annoncé samedi par le président Macky Sall, il demande aux autorités d'"organiser dans les meilleurs délais les élections, dans la transparence, la paix et la concorde nationale", dans un communiqué publié lundi matin sur le réseau social X.

Des heurts ont éclaté dimanche dans la capitale Dakar entre forces de sécurité et manifestants mobilisés à l'appel de l'opposition contre la décision du chef de l'Etat. Les forces de l'ordre ont procédé à de nombreuses arrestations, selon des opposants, et dispersé les manifestants à l'aide de grenades lacrymogènes.

Dans un communiqué, Moussa Faki Mahamat "encourage vivement toutes les forces politiques et sociales au règlement de tout différend politique par la concertation, l'entente et le dialogue civilisés, dans le strict respect des principes qui gouvernent l'État de droit dont le pays a une tradition historique enracinée".

Il affirme avoir "appris le report des élections présidentielles en République du Sénégal avec préoccupation tant la situation politique dans ce pays où le modèle démocratique a toujours été salué avec haute appréciation ne saurait laisser aucun Africain indifférent".

Il appelle également "les autorités nationales compétentes à organiser dans les meilleurs délais les élections, dans la transparence, la paix et la concorde nationale".

Le président Macky Sall a annoncé samedi, quelques heures avant l'ouverture de la campagne électorale, avoir signé un décret ajournant la présidentielle qui devait avoir lieu le 25 février.

L'annonce a soulevé un tollé et fait craindre un accès de fièvre dans un pays réputé être un îlot de stabilité en Afrique de l'Ouest, mais qui a traversé différents épisodes de troubles meurtriers depuis 2021.

C'est la première fois depuis 1963 qu'une présidentielle au suffrage universel direct est reportée au Sénégal, un pays qui n'a jamais connu de coup d'Etat, une rareté sur le continent.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique